Le journal des sports - Quand est-ce que le PSG fera-t-il jouer Ben Arfa ?

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Le journal des sports est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

L’essentiel de l’actualité sportive présenté par Jérôme Lacroix.

À la Une ce matin, une histoire de patience.

Mais jusqu'à quand sera-t-il patient Hatem Ben Arfa ? Le footballeur du PSG sera, une nouvelle fois, exclu du groupe parsien, pour la réception des promus dijonnais, ce soir en Championnat de France. C’est le troisième match consécutif, que le nouvel entraîneur, l'Espagnol Unai Emery, choisit de se passer des service de l'une des recrues stars de l'été qui émarge à une dizaine de millions d'euros annuels. Si le joueur fait pour l'instant le dos rond, ses proches commencent à sérieusement froncer les sourcils. "C'est injuste", "Ça va péter". Des membres de l'entourage qui songent à demander des explications, lors d'un entretien avec la direction parisienne. L'entraîneur, lui, reste campé sur sa marque d'autorité et martèle à l'envie, que Ben Arfa est, tout simplement en ce moment, moins bon que les autres.
Des propos recueillis par Cyrille de la Morinerie pour Europe 1. Le coup d’envoi de PSG-Dijon sera donné à 21 heures. Des Parisiens troisièmes ce matin, qui ont l'occasion en cas de succès de s'emparer provisoirement de la tête du classement en attendant, demain, la prestation des leaders Monégasques à Nice pour la suite de cette 6e journée. Également ce soir, la rencontre qui opposera Lille et Toulouse à partir de 19 heures.

Le mot "sport" du jour.

"Millions" et plus exactement 145 millions d'euros. C’est la somme que va mettre sur la table la Ville de Paris en investissement pour Paris 2024. La France est candidate à l'organisation de ces Jeux olympiques d'été. Cette somme est allouée à la construction et la rénovation d'infrastructures comme des stades ou des piscines pour un budget total de travaux et d’aménagements d’environ trois milliards d'euros dont 1,5 milliard d'argent public.


L'histoire du jour.

Ces nouvelles peu réjouissantes de Michael Shumacher. L'ancienne gloire de la Formule 1, victime d'un grave accident à Méribel en 2013, ne peut toujours par marcher. C’est la confession d'un avocat de l'Allemand, lors d'un procès opposant la famille à un magazine d'outre-Rhin qui avait récemment décrit un Schumacher capable de faire quelques pas et de lever un bras, il n'en est rien. Elles sont extremement rares, les nouvelles, de l'ancien pilote, qui poursuit une longue rééducation dans l'isolement de son chalet en Suisse.