Le journal des sports - Premier titre européen pour le Stade Français

  • A
  • A
Le journal des sports est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

L'essentiel de l'actualité sportive avec Julien Pearce.

On commence avec le rugby et le Stade Français qui a remporté hier soir le Challenge Européen face aux Anglais de Gloucester (25-17).

Les parisiens ont dû batailler hier soir pour soulever la petite Coupe d'Europe. Premier titre continental dans l'histoire du club, une sacrée récompense pour un effectif qui a connu une saison très compliquée entre résultats catastrophiques en Top 14, la grève des joueurs contre le projet de fusion avec le Racing finalement avorté...  Les Stadistes avaient à cœur hier soir de sortir la tête haute. Mission accomplie se réjouit le pilier Rabah Slimani.

Entendu sur Europe 1
Ça a été une saison assez bizarre, assez compliquée mais on a montré que le groupe du Stade Français était toujours là et qu'il continuera à exister. On ne va pas mâcher les mots, c'est un groupe qui allait disparaître mais on a montré que ce groupe avait des valeurs et on a montré qu'on avait du cœur.
Rabah Slimani avec Simon Ruben pour Europe 1

Et puis autre finale de rugby ce soir. La Coupe d'Europe, la grande cette fois. Les Clermontois feront face aux Saracens. Les Anglais sont tenants du titre et grandissimes favoris. Coup d'envoi à 18h dans le mythique stade de Murrayfield à Edimbourg.

On passe au football avec la Ligue 2 et la 37ème et avant dernière journée de championnat a eu lieu hier soir. Et on ne connait toujours pas le nom des clubs qui accéderont à l'élite la saison prochaine !

Oui le suspense est toujours intact. Six clubs peuvent encore prétendre aux 3 premières places. Et parmi les prétendants à la montée, on trouve Amiens, 2ème au classement. Les Picards sont les invités surprise de ce sprint final. Ils évoluaient en National la saison passée. Leur objectif ? Réaliser l'exploit de deux montées successives. Hier soir, ils n'ont fait qu'une bouchée de Laval, 3-0. Tout va donc se jouer lors de la dernière journée vendredi prochain s'enthousiasme le gardien Régis Gurtner.

Entendu sur Europe 1
C'est un peu une finale. C'est comme l'année passée. Si on gagne ce match-là à Reims, on est assuré de finir au minimum dans les barrages. C'est ce qu'on va s'atteler à faire et on a hâte d'être à vendredi prochain.
Régis Gurtner au micro Europe 1 de Julien Froment

Les résultats des autres rencontres ?

Strasbourg est toujours leader malgré le match nul 2-2 contre Niort. Troyes est 3ème, ça ne s'invente pas. L'Estac a battu Reims 2-0. Les Lensois sont 4èmes, ils ont atomisé le Gazélec d'Ajaccio 4-0. On trouve ensuite Brest qui a dominé Bourg-en-Bresse 2-1. Nîmes, 6ème, peut encore prétendre à la montée après avoir gagné 3-1 contre l'AC Ajaccio. Je vous donne les résultats des autres matchs. 0-0 entre Valenciennes et Auxerre, 2-2 entre Orléans et Clermont, large succès du Havre 4-0 sur la pelouse de Tours et enfin match nul 1-1 entre le Red Star et Sochaux.

On termine avec de l'escrime. L'équipe de France d'épée dispute ce week-end le challenge Monal à Paris Coubertin.

Nos médaillés olympiques font leur grand retour devant leur public. Parmi eux, Yannick Borel, qui a découvert avec regret que médaille d'or autour du cou ne rime pas avec rouler sur l'or à tous les coups.

Entendu sur Europe 1
Je ne pourrais pas dire que d'avoir été champion olympique par équipe, ça a changé ma vie. Je sais que dans certains pays on peut avoir un appartement, une voiture, les deux, une rente à vie... Chez nous ce n'est pas ça du tout. La vie continue et dans quatre ans on peut ne plus exister, entre guillemets. On dira : "Ah oui, il avait été champion olympique, c'est vrai. J'avais oublié."
Yannick Borel interrogé par Axel May pour Europe 1