Le journal des sports - Patrice Evra pour remplacer Layvin Kurzawa

  • A
  • A
Le journal des sports est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

L’essentiel de l’actualité sportive présenté par Jérôme Lacroix.

À la Une matin, le retour de "Tonton" !

"Tonton", c’est le surnom de Patrice Evra, rappelé hier en équipe de France de foot. Le défenseur initialement non convoqué pour affronter notamment la Suède, vendredi en éliminatoires du Mondial 2018, profite du forfait sur blessure de Layvin Kurzawa, appelé à lui succéder sur le côté gauche de la défense française. Dans l'esprit du sélectionneur, Didier Deschamps, quand Kurzawa n'est pas là, le meilleur choix, c'est Patrice Evra.
Des propos recueillis par Marie Guidat pour Europe 1. Les deux prochaines échéances : France - Suède, en éliminatoires du Mondial 2018, c’est vendredi à 20h45 au Stade de France. Mardi prochain se tiendra le match amical France - Côte d'Ivoire, à 21h à Lens.

Le mot "sport" du jour.

"Retraite". Ce mot fait froid dans le dos à tous les fans, et ils sont nombreux en France, de Roger Federer. Il en a parlé sur Europe 1 la semaine dernière, il est blessé à un genou depuis de longues semaines. Conséquence : il n'est plus depuis hier, membre du Top 10 mondial. Une 16e place, du jamais vu pour lui depuis 14 ans. Le Suisse imagine un retour costaud, début 2017, mais certains doutent d'une capacité de retour au très haut niveau parmi lesquels Patrice Hagelauer, l'ancien directeur technique national, joint pour Europe 1 par Julien Froment.

Un point sur le Vendée Globe.

En bref, Armel Le Cléac'h mène toujours la flotte des skippers du Vendée Globe. À une quinzaine de kilomètres derrière, on trouve Jean-Pierre Dick puis le Britannique Alex Thomson. Les leaders naviguent en ce moment au large des côtes portugaises.


L'histoire du jour ?

Cette question en Une du quotidien L'Équipe ce matin : "Et si Noah arrêtait ?" Dans un entretien, celui qui a repris les rênes de l'équipe de France de tennis l'année dernière émet quelques doutes quant à la poursuite de sa mission. Avançant tout de même : "À 90%, c'est bon. Mais je veux avoir des confirmations avec certains pour savoir qu'on est vraiment bien en phase." Les prochains jours et quelques coups de fil, seront décisifs dans le choix de Noah.