Le journal des sports - Paris Saint-Germain-Barcelone en levée de rideau des huitièmes de finale de la Ligue des champions

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Le journal des sports est une chronique de l'émission Europe 1 bonjour
Partagez sur :

L’essentiel de l’actualité sportive présenté par Jérôme Lacroix.

À la Une ce matin, un retour en musique !

L'hymne de la Ligue des champions qui retentira lors de l'entrée des footballeurs sur la pelouse. Plus de deux mois après la fin du premier tour, début ce soir des huitièmes de finale de la plus prestigieuse des compétitions, cette grande Coupe d'Europe. Et le sort, a désigné en lever de rideau un Paris Saint-Germain-Barcelone. Messi et toutes les stars catalanes seront présentes ce soir au Parc des Princes. Ces dernières saisons, PSG-Barça, c'est un vieux refrain. 2013 ou 2015, jamais les Parisiens ne sont parvenus à éliminer ce redoutable adversaire. Mais cette année, Hatem Ben Arfa et ses coéquipiers se sentent forts, plus forts que le Barça.
PSG-Barcelone, huitième de finale aller de la Ligue des champions, le coup d'envoi sera donné à 20h45, ce sera à suivre en fil rouge sur Europe 1.
À noter, le forfait sur blessure, du défenseur et capitaine du PSG, Thiago Silva qui sera remplacé par le jeune Presnel Kimpembé, sa grande première en Ligue des champions.

Le mot "sport" du jour.

"Rebond". Il est attendu aujourd'hui, et sur la neige ! On attend toujours la première médaille pour les Bleus du ski, aux Mondiaux de Saint-Moritz en Suisse. La semaine dernière, les Français ont fait chou blanc ! Aujourd'hui, c'est tous ensemble, garçons et filles confondus, que les Tricolores veulent débloquer le compteur. Lors d'une épreuve récente, pas encore olympique mais bientôt, l'épreuve de slalom parallèle par équipe. Celui dont on attend beaucoup, encore, c'est Alexis Pinturault qui a déçu hier, en accrochant une lointaine dixième place sur l'épreuve du combiné (descente + slalom) alors qu'il était l'un des favoris pour le titre.


L'histoire du jour ?

Ce serait l'un des procès les plus retentissants de l'histoire des États-Unis, celui qui sera très certainement intenté à Lance Armstrong, l'ancien cycliste radié de son sport et déchu de tous ses titres pour dopage. Un juge de Washington a donné raison cette nuit au ministère américain de la Justice qui réclame près de 100 millions de dollars, à Armstrong, de dommages et intérêts. Pourquoi ? Parce qu'entre 2000 et 2004, le gouvernement a sponsorisé Armstrong. 32 millions de dollars ont été injectés dans l'équipe US Postal. Le service public de la poste américaine, en plein cœur des années "dopage". Le gouvernement estime avoir été trompé.