Le journal des sports - Manchester City et Monaco ont fait le spectacle

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Le journal des sports est une chronique de l'émission Europe 1 bonjour
Partagez sur :

L’essentiel de l’actualité sportive présenté par Jérôme Lacroix.

À la Une ce matin, les perdants magnifiques !

Nuit d'ivresse à Manchester la jet set du foot européen avec la Ligue des champions, la grande Coupe d'Europe, qui a encore offert une soirée mirifique. 5-3, c'est le score final de ce huitième de finale aller, Manchester City-Monaco. 5-3 en faveur des Anglais et que de regrets pour ces joueurs de la Principauté qui menaient 3-2 à la 71e minute puisqu’à la 82e, ils perdaient 5-3. Un petit quart d'heure de furie lors duquel l'exploit s'est évanoui. Mais paradoxe, après un tel spectacle, impossible d'être déçu, même pour le vice-président perdant, le Russe Vadim Vassyliev.
Le match retour aura lieu dans trois semaines...

Ont-ils de l'espoir les Monégasques ?

Oui car un succès 2-0 ou 3-1 à Louis-II les enverrait en quarts de finale. C’est possible quand on est la meilleure attaque d'Europe avec 111 buts toutes compétitions confondues inscrits par les Monégasques depuis le début de la saison...
Egalement hier soir les deux Français Griezmann et Gameiro (les GG flingueurs) mettent l'Atletico de Madrid sur le chemin des quarts de finale : un but chacun lors du succès espagnol 4-2 en Allemagne, à Leverkusen.

Le mot "sport" du jour.

"Solaire", comme la crème que s'appliquent en ce moment les Bleus du rugby. Ils sont à Nice, où ils ont délocalisé leur stage de préparation pour l'Irlande, samedi, le troisième rendez-vous du tournoi des Six Nations. Le joueur Maxime Machenaud le confirme, il fait bon, à Nice, les entraînement sont baignés de soleil et ça fait du bien.


L'histoire du jour.

Un grand nom du sport français qui espère très fort, un retour dans le milieu. David Douillet, double champion olympique de judo, se rêve, futur patron du CNOSF, le Comité National olympique et sportif français. C'est l'organisme chargé d'assurer la bonne représentation du sport dans notre société. C'est le relais privilégié des pouvoirs publics, notamment. C’set dans les cordes de Douillet, ancien ministre des Sports. Il raconte ce dans L'Équipe vouloir "sauver le sport français" dans les années à venir, soumises selon lui à de nombreuses restrictions budgétaires. Scrutin le 11 mai prochain et pour l'instant, un seul candidat face à lui : Denis Masseglia, le président sortant.