Le journal des sports - Lyon affronte Seville en Ligue des Champions

  • A
  • A
Le journal des sports est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

L’essentiel de l’actualité sportive présenté par Jérôme Lacroix.

À la Une ce matin, les Lyonnais au baromètre andalou !

Ambiance captée au stade Ramon Sanchez Pizjuan de Seville, illustration de ce qui attend les Rhodaniens ce soir en Ligue des champions. Plus de 45.000 fans de Séville souhaiteront très fort que les Lyonnais n'engrangent pas un deuxième succès en deux rencontres dans le premier tour de cette grande Coupe d'Europe. Il y a deux semaines, ils avaient remporté un tranquille succès face à Zagreb au premier match. Ce soir, ça n'aura rien à voir concède l'entraîneur lyonnais Bruno Genesio, qui attend que le contexte hostile galvanise sa troupe, comme il l’explique au micro d’Henry de Laguérie en Espagne pour Europe 1. Le coup d’envoi du match Seville-Lyon sera donné à 20h45 à la même heure que Monaco-Leverkusen.

Le mot du jour ?

"Rivaux". Comment faire cohabiter dans une même sélection deux leaders dont les relations ne sont pas au beau fixe ? C'est tout le défi des Bleus du cyclisme. La sélection pour les Mondiaux, mi-octobre à Doha, a été dévoilée hier et figure dans le groupe Arnaud Démare et Nacer Bouhanni qui s'apprécient peu. Patrick Chassé, journaliste spécialisé, imagine une passe d'armes entre les rivaux dans les ultimes mètres de la course au micro Europe 1 d’Emilie Bonnaud.


L'histoire du jour ?

Les débuts de ce qui pourrait bien être un immense scandale dans le foot anglais. Le journal The Telegraph vient de mettre en ligne un article assorti d'une vidéo tourné en caméra caché par ses journalistes. On y voit l'actuel sélectionneur de l'équipe nationale, Sam Allardyce discuter avec ceux qu'ils croient être des investisseurs étrangers. Il négocie avec eux un accord contre 460.000 euros, il propose de contourner certaines règles de la Fédération anglaise, son propre employeur, leur faisant ainsi faire des économies en matière de transferts de joueurs. Pas de réaction de l'intéressé, qui n'a pour l'instant dirigé qu'une seule rencontre de la sélection anglaise.