Le Journal des Sports : les paris gagnants de Rudi Garcia

  • A
  • A
Le journal des sports est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

L’essentiel de l’actualité sportive présentée par Jérôme Lacroix.

Deux matchs que l'entraîneur est à la tête des footballeurs de Marseille, et son équipe est en train de prendre forme, à son image. La victoire était au bout hier soir à Clermont, Ligue 2. 2 buts à 1 et une place en 8es de finale de la Coupe de la Ligue. Grâce notamment à l'intégration de jeunes joueurs qui ont dynamisé le jeu. Un visage aux antipodes, dixit Garcia lui-même, de celui très défensif vu dimanche dernier face au PSG.

Ce matin, on peut dire "bravo" aux joueurs de Sochaux ! Représentants de la plus petite équipe engagée, désormais. Les Franc-Comtois de Ligue 2 ont battu en Bourgogne Dijon, Ligue 1, aux tirs au but, 5 à 4. Ils accueilleront, justement, les Marseillais mi-décembre pour une place en quarts de finale. Par ailleurs, également hier, Rennes - Lorient : 3-2, Toulouse - Auxerre : 1-0. Qualifications également de Guingamp, Nancy et Metz.

La Coupe de la Ligue, en Angleterre, et les joueurs de United, Pogba et Ibrahimovic, s'imposent 1-0 hier face à City, c'était le derby de Manchester. Ils sont qualifiés pour les quarts de finale.

Le mot "sport" du jour. "Spinalien". Comme un habitant ou un natif d'Epinal ! Aujourd'hui, l'un des plus célèbres spinaliens démarre une nouvelle aventure sportive. C'est Grégory Gaultier, le champion de squash. Début aujourd'hui des Mondiaux au Caire en Egypte avec un Gaultier tout en haut de la pyramide. Champion du monde en titre et pas blasé, à 35 ans. Parole de Renan Lavigne, son entraîneur, Grégory Gaultier reste le seul à arriver aux entraînements avec 45 minutes d'avance.

L'histoire du jour ? Elle se raconte en musique. Usain Bolt, le champion d'athlétisme, qui chante. C'est censé être une chanson de Noël. Les paroles disent : "Je cours, je cours vers Noël. Je cours vers ma liste de cadeaux." Le Jamaïcain qui s'éclate au micro. Et il y en a un autre qui s'accompagne de sa guitare, aussi. C'est Rudi Garcia ! El Porompompero (1963), Enrico Macias.