Le journal des sports - Le rêve éveillé de Nicolas Mahut à Bercy

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Le journal des sports est une chronique de l'émission Europe 1 bonjour
Partagez sur :

Le journal des sports présenté par Jérôme Lacroix.

À la Une ce matin : l'homme du jour est l'un des vétérans du tennis français !

Nicolas Mahut, 35 ans et 111e mondial, vit un inespéré rêve éveillé cette semaine, au tournoi de Bercy. Il est parvenu à se hisser jusqu'en huitièmes de finale pour la première fois de sa carrière, après un succès clinquant avant-hier contre l'Espagnol Carreno, 11e mondial. Ce jeudi, il croit très fort à une qualification pour les quarts de finale. Il affronte un joueur Serbe à sa portée. Lui le discret dans la lumière et qui plus est, devant son public.
Également aujourd'hui, Pouille et Benneteau tenteront d'accéder à un quart de finale. Hier, élimination surprise de Tsonga, par Benneteau justement, mais aussi de Gasquet et de Mannarino.

Le mot "sport" du jour ?

"Crise". C'est la crise, chez les footballeurs du Real Madrid. Depuis janvier 2016, que Zidane est entraîneur, jamais ces Castillans n'avaient perdu deux matches d'affilée. C'est chose faite avec une nouvelle déconvenue hier soir en Ligue des champions, 3-1 à Tottenham. Les Londoniens sont qualifiés pour les huitièmes, tout comme Manchester City. Ce sera dur, mais ça reste possible pour les Monégasques après leur nul un partout hier soir à Istanbul face à Besiktas.

Jeux Olympiques

Le Comité international retire son titre olympique et interdit à vie de JO, Alexander Legkov. Fondeur, médaillé d'or à Sotchi en 2014. Première sanction et elle est très lourde, mais à la hauteur du scandale qui a éclaté il y a un an et demi faisant état, d'un dopage institutionnalisé dans le sport russe.


L'histoire du jour ?

Celle dramatique d'Alexandre Barozzi, 31 ans et ancien rugbyman, aujourd'hui tétraplégique. Sa vie a basculé en 2013, sur un terrain de rugby amateur après un choc. Aujourd'hui, il assigne à comparaître le docteur qui, avant l'accident, lui avait délivré un certificat stipulant qu'il pouvait bien jouer au rugby sans consulter le dossier médical du joueur, garni de nombreux signes d'alerte sur sa santé neurologique. La démarche d'Alexandre Barozzi pourrait faire trainée de poudre dans le rugby amateur.