Le journal des sports - Le match que les Lyonnais ne pouvaient pas perdre !

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Le journal des sports est une chronique de l'émission Europe 1 bonjour
Partagez sur :

Le journal des sports présenté par Jérôme Lacroix.

À la Une ce matin : l'histoire du match que les Lyonnais ne pouvaient pas perdre.

Et pourtant, ils ont perdu le match au sommet de la 24e journée de Ligue 1 : Monaco-Lyon. Les Rhodaniens menaient 2-0 après moins d'une demi-heure. Ils ont joué à 11 contre 10 toute la seconde période mais ils se sont fait battre et dans les dernières minutes : 3-2, score final. Colère froide de l'entraîneur Bruno Genesio.
Et conséquence au classement, les Lyonnais chutent du podium. Ils sont quatrièmes à deux points derrière les Monégasques, troisièmes. Les grands vainqueurs sont les Marseillais désormais seuls dauphins de Parisiens, leaders avec encore 11 points d'avance. Également hier, Caen-Nantes : 3-2, et Guingamp qui a gagné à Rennes, 1-0.

Le mot "sport" du jour ?

"Show". Le show de Justin Timberlake.
Cette nuit, le traditionnel show de la mi-temps du Super Bowl, la finale du championnat de foot américain, devant plus de 100 millions de téléspectateurs chaque année aux États-Unis. La star américaine a rendu un hommage à Prince avec le titre "I would die for you". Le match se tenait à Minneapolis, ville de Prince, décédé il y a près de deux ans, à l’âge de 57 ans.
Côté terrain, beaucoup de suspense et au final l’exploit des Eagles de Philadelphie. Ils ont battu les grands favoris, les Patriots de la Nouvelle Angleterre, 41-33.

De l'ambiance, il y en avait aussi, un tout petit moins à Albertville.

Pour la qualification des Bleus du tennis en quarts de finale de la Coupe Davis grâce à leur victoire face aux Pays-Bas 3-1. Adrian Mannarino, appelé de dernière minute, a apporté l'utime point en dominant en cinq sets et 4h30 de jeu, le numéro 1 néerlandais Robin Haase. Il faudra aller battre les Italiens à Gênes début avril pour connaître les demi-finales.


L'histoire du jour ?

Le grand "non" du CIO cette nuit. Le Comité international olympique a refusé que 15 Russes, récemment blanchis par le Tribunal arbitral du sport après une première condamnation pour dopage, participent aux JO de Corée du Sud qui démarrent vendredi. Du coup, 169 Russes participeront aux Jeux. Ils ont dû montrer patte blanche sur la question du dopage et ils concourront sous bannière olympique, non sous les couleurs de leur pays.