Le journal des sports - La Vendée se prépare à la fête en Coupe de France

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Le journal des sports est une chronique de l'émission Europe 1 bonjour
Partagez sur :

L’essentiel de l’actualité sportive présenté par Jérôme Lacroix.

La Vendée se prépare à fêter ses footballeurs.

Ils seront plus de 4 000 supporters au stade de l'Idonnière. Tout de bleu vêtus, les couleurs du Poiré-sur-Vie. C'est le retour, aujourd'hui, de la Coupe de France, 16es de finale. Et ces Vendéens, jouent en Division d'Honneur, 6e échelon national, ce sont les plus petits. Les adversaires à battre : les Strasbourgeois, Ligue 2, soit 4 divisions au-dessus. Il en faudra du soutien pour renverser les professionnels, clame déjà Francis Liaigre, le capitaine du Poiré-sur-Vie.

Le Poiré-sur-Vie - Strasbourg, coup d'envoi à 18h. A la même heure : Sarreguemines, 5e division, face à Niort, Ligue 2, ou encore Bergerac, 4e division, contre Lens, autre Ligue 2. A 21h : l'affiche Marseille - Lyon avec, peut-être, côté OM Dimitri Payet, yout juste transféré. Le joueur des Bleus est en tout cas dans le groupe convoqué ce soir.

Le mot "sport" du jour.

"Retraite". Il fait frissonner ce matin les fans de handball. Oui, parce que nombre de joueurs, une nouvelle fois sacrés champions du monde dimanche, auraient l'âge de se retirer : Daniel Narcisse 37 ans, Michaël Guigou, 35, Luc Abalo, 32. Et que dire de Thierry Omeyer, le gardien, 40 ans. A la question, les intéressés bottent en touche, Omeyer en tête. Hier, après les honneurs de l'Elysée, il préférait savourer son 5e titre mondial.

L'histoire du jour.

Elle commence on ne peut plus normalement. Anthony Mounier est un footballeur de 29 ans tout juste transféré à Saint-Etienne. Une arrivée intolérable pour certains "supporters" des Verts. Anthony Mounier est en effet un ancien joueur de Lyon, le club voisin et honni. C'est alors que démarre un abject jeu de harcèlement et de menaces de certains supporters envers le joueur. Certaines, très violentes, sont relatées ce matin par le journal Le Parisien : "On va venir encagoulés à 200 à l'entraînement et tu ne seras jamais sur le terrain." Et le pire, un fan aurait dit : "Je suis prêt à le suivre et je lui planterai un couteau, tant pis pour la prison." Conséquence : le joueur, père de 2 enfants dont un bébé, a renoncé à jouer à Saint-Etienne.