Le journal des sports - La réponse d'un footballeur aux propos de François Hollande

  • A
  • A
Le journal des sports est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

L’essentiel de l’actualité sportive présenté par Jérôme Lacroix.

À la Une ce matin, une anaphore footballistique.

2012, moment fort du débat de l'entre deux tours du scrutin présidentiel entre Hollande et Sarkozy, ce "moi président de la République". Ce matin, c'est sur ce modèle qu'un sportif répond aux propos de François Hollande sur les footballeurs lorsqu'il laisse entendre que certains ont besoin "de musculation de cerveau". Voici les mots publiés hier par Jonas Martin, actuel joueur du Betis Seville, en Espagne.

"Moi footballeur professionnel français j’ai suivi une scolarité normale jusqu’à l’obtention du bac".

"Moi footballeur professionnel français je n’ai jamais trahi mon public en reniant mes engagements envers mon club".

"Moi footballeur professionnel français on m’a toujours appris à ne jamais différencier selon la couleur de peau ou les origines".

Quelques tacles bien placés qui sont révélateurs de la cascade de réactions indignées hier. Ramyond Domenech, consultant Europe 1, insiste sur le pouvoir d'intégration du football au micro Europe 1 d'Emilie Bonnaud.

Le foot, côté résultats maintenant.

Ce sont les Lyonnaises qui se sont qualifiées pour les 8es de finale de la Ligue des champions grâce à leur victoire 5 à 0 hier en match retour face aux Norvégiennes d'Avaldsnes.

Le mot "sport" du jour.

"Déchéance". Le boxeur britannique Tyson Fury, 28 ans, a annoncé cette nuit qu'il abandonnait ses titres de champion du monde des poids lourds pour se concentrer sur son rétablissement. Il a récemment admis sur-consommer de la cocaine notamment pour tenter de vaincre la dépression.


L'histoire du jour.

Liesse, à l'arrivée de l'IronMan d'Hawai, l'un des plus durs du monde. On applaudit un Japonais Hiromu Inada qui a bouclé les 3,8 kilomètres de natation, les 180 kilomètres de vélo ainsi que les 42,195 kilomètres de course à pied en 16h49. Dans les délais, donc, puisque c'est 17 heures. Sauf que ce monsieur a 83 ans, il devient donc le sportif le plus âgé à boucler un IronMan dans les délais.