Le journal des sports : la marche des cadors

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Le journal des sports est une chronique de l'émission Europe 1 bonjour
Partagez sur :

Le journal des sports présenté par Jérôme Lacroix.

Ces deux-là font la peur ! Roger Federer et Rafael Nadal se sont tous deux aisément qualifiés cette nuit pour les quarts de finale de l'US Open, dernier Grand Chelem de tennis de l'année. Et si d'aventure, ils franchissent ce cap-là, les deux hommes se retrouveront en demi-finale ! Une rencontre au cours de laquelle pourrait aussi se jouer la place de numéro un mondial. Et Roger Federer paraît peu angoissé par l'échéance.

Par ailleurs, on disait qu'il n'y avait plus de Français à l'US Open, mais il reste une paire de double : le duo Benneteau - Roger-Vasselin a remporté son troisième tour dans la nuit de lundi à mardi.

>> Le mot "sport" du jour

"Euphoriques" comme le sont les Bleus du basket qui disputent en ce moment le championnat d'Europe en Finlande. Trois rencontres sur cinq conclues au premier tour avec pour moyenne de points inscrits dans le temps réglementaire : 94 ! Une très haute moyenne donc. Des Bleus à l'attaque prolifique dont on attend aujourd'hui la nouvelle sortie contre la Pologne, avant dernier match du premier tour.


>> L'histoire sportive du jour

C'est l'histoire d'un incroyable "sit-in" ! Nous sommes dimanche après-midi, à Juillan, dans les Hautes-Pyrénées. Le club de foot local reçoit Tarbes pour le premier match de la saison. Et peu après l'heure de jeu, voilà qu'une dame fait irruption sur la pelouse, déplie une chaise... Et s'installe en plein milieu du terrain avec un livre et un téléphone. Forcément, la rencontre est interrompue puis finalement annulée.

Alors pourquoi ? Qui est cette dame ? C'est une voisine du stade et elle se dit excédée par les ballons qui atterriraient en permanence sur sa propriété. Tout a été tenté pour évacuer la protestataire. D'abord, la discussion, puis le déclenchement des jets d'eau de la pelouse... Les gendarmes sont même intervenus raconte La Dépêche du Midi, mais rien n'y a fait.