Le journal des sports - Kevin Mayer, champion d'Europe de l'heptathlon

  • A
  • A
Le journal des sports est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

L’essentiel de l’actualité sportive présenté par Jérôme Lacroix.

À la Une ce matin, le héros grec des temps modernes !

Il est le digne successeur de Hercule même si on ne compte pas ses travaux au nombre de 12, mais de sept. Le Français Kevin Mayer est ce matin, champion d'Europe de l'heptathlon. Une épreuve combinée pour forçats : 60 mètres, saut en longueur, lancer de poids, saut en hauteur, 60 mètres haies, saut à la perche et un 1.000 mètres. Voici le programme qu'il a réalisé hier aux championnats d'Europe serbes à Belgrade. Le Francilien de 25 ans, déjà vice-champion olympique du décathlon l'été dernier à Rio, s'est imposé, glanant 6.479 points, un nouveau record d'Europe de l'heptathlon.
Toutefois, c’est un bilan moyen pour les Bleus avec seulement trois médailles, soit le plus faible total depuis 29 ans.

Le mot "sport" du jour.

"Suspense". Il y en a, ô combien, en championnat de France de foot, après 28 journées. En clôture hier soir, 4-0 face aux Nantais pour les Monégasques, plus que jamais leader. Samedi, les Parisiens et les Niçois, leurs poursuivants, l'avaient aussi emporté. Des chasseurs qui décidément, ne laissent aucun répit à ces joueurs de la Principauté, coéquipiers de Valère Germain. Chacun bien sur les rails, dans un train d'enfer.
On peut saluer la jolie performance de Kyllian Mbappé, hier soir, le Monégasque, auteur de deux buts face aux Nantais, qui a les honneurs de la Une de L'Équipe ce matin :"Le magicien".


L'histoire du jour ?

Y aurait-il de la friture sur la ligne, entre les deux membres de la meilleure paire de tennis féminin de 2016 ? Les Françaises Caroline Garcia et Kristina Mladenovic ne joueront plus ensemble. Après une année d'union, notamment marquée par la victoire à Roland Garros, c'est Mladenovic qui l'a annoncé via Twitter. Et le choix de Garcia, de boycotter l'équipe de France cette année, n'y est peut-être pas pour rien. Mladenovic avait récemment qualifié ce choix d'égoïste, sans toutefois nommer Caroline Garcia.