Le journal des sports - Jour de fête à Clermont !

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Le journal des sports est une chronique de l'émission Europe 1 bonjour
Partagez sur :

L’essentiel de l’actualité sportive présenté par Jérôme Lacroix.

À la Une ce matin, jour de fête à Clermont !

Les supporters étaient environ 30.000 hier soir place de Jaude, à Clermont Ferrand venus applaudir via un écran géant leurs joueurs de rugby qui, au même moment au stade de France à Saint-Denis, soulevaient le Bouclier de Brennus, le trophée dévolu aux champions de France. Victoire en finale hier soir 22-16 face aux Toulonnais, après 11 finales perdues dans l'Histoire de ces Clermontois. C'est donc "fiers" que ces joueurs, dont Benjamin Kayser, au club depuis six ans, vont présenter en fin d'après-midi le trophée à leur public.

Le mot "sport" du jour ?

"Bisbilles". Il y en a un lot, entre les deux joueuses françaises de tennis : Caroline Garcia et Alizé Cornet. Voici l'histoire : Caroline Garcia souhaite cette saison faire l'impasse sur l'équipe de France, elle l'assume, afin de privilégier ses performances individuelles. Un refus de la sélection que certaines autres Bleues ont dû mal à comprendre, dont Alizé Cornet. Cette dernière qui s'était récemment fendue à ce sujet d'un tweet railleur envers Caroline Garcia. Ambiance, donc, alors que les deux jeunes femmes s'affrontent aujourd'hui pour une place en quarts de finale à Roland Garros. La rencontre promet d'être âpre entre une Alizé Cornet plus diplomate et une Caroline Garcia, semble-t-il moins conciliante.
Également aujourd'hui, le 8e de finale messieurs entre Gael Monfils, dernier Français en lice, et le Suisse Wawrinka.
Loin des bisbilles entre ses consoeurs, la Française Kristina Mladenovic poursuit son beau parcours. Elle est en quarts de finale après l'élimination hier de la tenante du titre, l'Espagnole Muguruza. Mladenovic affronte demain la Suissesse Timéa Baszinsky pour une place en demi-finale.


L'histoire du jour ?

Quand ça ne veut pas, décidément. L'Europe du sport s'est refusée à la ville de Paris cette saison. On a beaucoup parlé des footballeurs en Ligue des champions, humiliés par Barcelone, avec la désormais connue "remontada". Les filles du foot ont, elles, perdu en finale de cette Ligue des champions. Et hier, même sort pour les messieurs du handball, la bande de Nikola Karabatic battue en finale pour un petit point 24-23 par les Macédoniens de Skopje.