Le journal des sports - France-Suède, une finale avant l'heure

  • A
  • A
Le journal des sports est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

L’essentiel de l’actualité sportive présenté par Jérôme Lacroix.

À la Une ce matin, une finale avant l'heure.

Sur la route du Mondial 2018 de foot en Russie, la Suède est pour l'heure, l'embûche la plus sérieuse. Les Scandinaves occupent, avec les Bleus, la tête du groupe de qualification. Ainsi ce soir, au Stade de France, le vainqueur de l'affrontement s'il y en a un fera un pas capital. Des Suédois à la recherche d'une tête de proue depuis le retrait de la sélection de Zlatan Ibrahimovic, l'ancien attaquant star du PSG. Johanna Franden, journaliste suédoise, confesse : le foot dans son pays ces derniers temps, ce n'est plus vraiment ça.

Des propos recueillis par Julien Froment pour Europe 1. France - Suède à suivre en direct et en intégralité sur Europe 1 rendez-vous dès 20h. Une minute de silence sera respectée avant le coup d'envoi dans le cadre des attentats du 13 novembre.

Toujours dans le cadre des éliminatoires pour le Mondial 2018 mais en Amérique du Sud cette fois, les Brésiliens sortent largement vainqueurs de l'affrontement choc de la nuit grâce à leur succès 3-0 sur l'Argentine de Messi.

Le mot "sport" du jour.

"Rhenus". C'est au Rhénus de Strasbourg, que va se tenir ce week-end, la finale de la Fed Cup de tennis, la Coupe Davis des dames. France - République Tchèque à Strasbourg, terre promise du tennis féminin. Un tournoi majeur du circuit y est organisé chaque année depuis presque 30 ans dans cette salle, au Rhénus. Ainsi, la capitaine des Bleues Amélie Mauresmo, si elle croit en ses joueuses, fait aussi confiance au public.

Amélie Mauresmo au micro Europe 1 d'Arthur Helmbacher. Les Françaises ne sont pas favorites de cette finale.

Un mot du Vendée Globe.

C'est très serré en tête. Armel Le Cléac'h toujours leader mais avec moins de 10 kilomètres d'avance sur son dauphin Vincent Riou.


L'histoire du jour ?

Des sportifs dont l'essence est de muscler leur cerveau. Ouverture aujourd'hui à New York du championnat du monde d'échecs. Le tenant du titre est le Norvégien, Magnus Carlsen. Son challenger est, lui, Russe, il s'agit de Sergueï Kariakine. Deux jeunes hommes de moins de 30 ans, un record de précocité en 130 ans de duels.