Le journal des sports - Cyclisme : Nouvelle enquête contre le dopage technologique

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Le journal des sports est une chronique de l'émission Debout les copains !
Partagez sur :

Le journal des sports présenté par Jérôme Lacroix.

A la Une ce matin. L'enquête qui éclabousse une nouvelle fois le cyclisme mondial.

On parle de "dopage"…technologique. Ce sont les affaires, de moteur dans les vélos. Révélation ce matin du Canard Enchaîné. Deux juges français enquêtent depuis l'été dernier. Et l'hebdomadaire d'écrire : "Ces magistrats soupçonnent un pacte de corruption scellé au plus haut niveau international qui aurait profité à de très grands coureurs..." Aucun nom n'est pour l'heure avancé. Ces stars auraient bénéficié des dernières avancées technologiques en matière de moteurs électriques dissimulés dans les vélos. Vincent Lavenu, manager de l'équipe Ag2R l'une des meilleures françaises incrédule.

Vincent Lavenu joint pour Europe 1 par Cyrille de la Morinerie. Pour l'heure, un seul cas avéré de dopage technologique. Une jeune belge en cyclo-cross début 2016. L'UCI, par son président français David Lappartient, doit annoncer fin janvier son plan de lutte contre cette triche. La Fédération internationale qui dit avoir procédé depuis 2 ans, à 50.000 vérifications.

Le mot "sport" du jour.

"Retour". Celui de Marion Bartoli. A 33 ans, elle souhaite retrouver les courts de tennis l'année prochaine, pourquoi pas dès le mois de mars, au tournoi de Miami. Elle avait surpris, il y a 4 ans. Annonce de sa retraite, sur un point d'orgue : le gain de Wimbledon 2013. S'en était suivie une période trouble, problèmes de santé, avec perte impressionnante de poids. Aujourd'hui, elle va bien, s'entraîne dur depuis plusieurs semaines... Elle vise une participation au prochain Roland Garros, la Fed Cup mais aussi, les JO 2020 à Tokyo. L'ancienne joueuse Emilie Loit est l'amie de Marion Bartoli. Le chemin sera long, prédit elle.

L'histoire du jour.

47-0. Score final d'un match de foot aux Canaries. Entre deux équipes de jeunes, Las Palmas et Las Coloradas. Il y a avait 24-0 à la pause. On pourrait en sourire mais ce score lourd comme une enclume indigne en Espagne. Parlant d'humiliation voire, de cruauté des vainqueurs.