Le journal des sports - Appelez "Loukass" Hernandez !

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Le journal des sports est une chronique de l'émission Europe 1 bonjour
Partagez sur :

Le journal des sports présenté par Jérôme Lacroix.

À la Une ce matin : appelez le "Loukass" Hernandez !

Il précise qu'il s'appelle bien "Loukass" et pas "Lucas". Oui, il est bien Français et non Espagnol. C'est l'histoire de Lucas Hernandez, 22 ans. Vous avez peut-être découvert son visage, vendredi soir. Le jeune défenseur est entré en jeu contre la Colombie, match perdu. Première sélection avec les Bleus du foot, il espère désormais, rester dans l'équipe jusqu'à mi-juin, début de la Coupe du monde en Russie. Pourtant, il le reconnaît, Lucas a hésité. Jouer pour la France, où le Marseillais est né ? Ou pour l'Espagne ? Le pays où il vit depuis l'enfance, où il joue au foot (il est à l'Atletico de Madrid). "Je me considère Espagnol" disait-il il y a trois semaines à la télé espagnole mais ça c'était avant le coup de fil de Didier Deschamps lui demandant s'il était prêt à défendre le maillot bleu. "Oui" a répondu Lucas Hernandez, sans hésiter "même pas 30 secondes" assure-t-il.
Les Bleus qui s'envolent aujourd'hui pour Saint-Petersbourg, match demain, Russie-France, préparation chez le pays hôte du Mondial. Coup d'envoi 17h50 heure française. Dernier rendez-vous avant le 15 mai la liste des joueurs retenus pour la Coupe du monde.

Le mot "sport" du jour ?

"Fanny". En vocabulaire sportif, quand on n'inscrit. Aucun point au cours d'une rencontre. Ce matin, les joueurs de rugby de Clermont sont "fannys" battus 49-0 hier par Toulon en Top 14. Les Auvergnats, champions de France en titre, 9es ce matin n'ont plus espoir de finir dans les six premiers et de se qualifier pour la phase finale du championnat. Également hier : victoire du Racing 92 à Lyon 24-22.

L'exploit des handballeurs de Montpellier.

Victorieux hier en Ligue des champions du grand Barcelone, 28-25. C'était un 8e de finale aller, il faudra confirmer au match retour, samedi.


L'histoire du jour ?

Un rugbyman amateur de 57 ans, dont la vie a été sauvée par la sagacité d'un spectateur. Dans les Landes, le cinquantenaire s'écroule à l'échauffement, crise cardiaque ! Un spectateur se munit alors d'un défibrillateur, choque l'homme à terre trois fois et fait repartir le cœur. L'histoire dans l'histoire, c'est que le défibrillateur venait d'être offert 30 minutes plus tôt au club landais. Le sauveur est membre d'une association, qui distribue des appareils aux structures sportives de la région.