Le "choc" Nice - Monaco

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Le journal des sports est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

L’essentiel de l’actualité sportive présenté par Jérôme Lacroix.

A la Une ce matin : ce choc en Ligue 1 de football !

La fête des voisins ! Voyage d'une vingtaine de kilomètres pour les Monégasques, co-leaders, chez les Niçois, 4es ce matin. En jeu : la première place du classement de la Ligue 1. Un gâteau à se partager, celui de l'ambition. Monaco meilleure équipe du moment alors que les Niçois sont emmenés par la star italienne Mario Balotelli. Jean-Pierre Rivère, le président azuréen est toutefois attentiste...

Nice - Monaco, 6e journée, coup d'envoi à 19h.

En attendant, les Parisiens sont leaders ce matin...

Mais forcément ils ne le seront plus ce soir, quelle que soit l'issue entre Niçois et Monégasques. Ces Parisiens, victorieux hier soir des promus dijonnais 3-0. Également sur le podium ce matin, les Toulousains 3es, après un succès 2-1 à Lille.

Le mot "sport" du jour ?

"Saran", un nom propre aujourd'hui pour un peu moins de 16 000 habitants dans cette ville du Loiret en banlieue d'Orléans, et une équipe de handball en première division. C'est l'histoire rafraîchissante du championnat de France, qui reprend ses droits ce soir. Il y a 5 ans, l'équipe évoluait en 4e division. En fin de saison passée elle a rejoint l'élite française et ses stars, dont Karabatic. Ce soir, déplacement à Saint-Raphael. L'entraîneur saranais Fabien Courtial, tel un comédien, avant la première. Saran, plus petit budget de l'élite avec 1 million et 900 000 euros par an. Presque 10 fois moins que les grands favoris parisiens à 17 millions et demi. Les doubles champions en titre eux aussi aux affaires ce soir sur le parquet de Cesson-Rennes.

L'histoire du jour ?

Démissionner de son poste, mais toucher une grosse indemnité. Incongrue ? Pourtant, ce pourrait être l'histoire de Michel Platini à en croire la presse allemande. L'ancienne gloire des Bleus du foot a dû quitter son poste de président de l'UEFA après sa suspension pour 4 ans de toute activité liée au foot. Pourant, un journal outre-Rhin fait état d'une grande somme d'argent, versée à titre d'indemnité de départ et de retraite.