Le journal des sports - Italie / France, une rentrée musclée pour les Bleus

  • A
  • A
Le journal des sports est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

L’essentiel de l’actualité sportive présenté par Jérôme Lacroix.

A la Une ce matin, on demande une rentrée sans cris ni pleurs aux Bleus du foot !

Le match amical Italie - France, c'est la rentrée transalpine pour les Français, à Bari. Une terre, figurez-vous, où la sélection italienne n'a jamais perdu. Neuf matches : 8 victoires, 1 nul. Un cercle vertueux que le sélectionneur Français Didier Deschamps se verrait bien briser, ce soir. Le match est un tour de chauffe pour ces Bleus qui se déplaceront mardi prochain en Biélorussie, de quoi entamer la campagne de qualification pour le Mondial 2018. Ces Biélorusses qui, au passage, ont gagné hier soir, 1-0 en Norvège, en amical également.

On fait le point sur l'une des actualités de la nuit : le marché des transferts.

Pleins feux ce matin sur Nice, dont le nouvel attaquant s'appelle Mario Balotelli. Cet attaquant italien de 26 ans a un tempérament volcanique. Il tentera de se relancer sur la Côte d'Azur après deux saisons en demi-teinte. Un Bleu change de club : Moussa Sissoko passe de Newcastle à Tottenham. Et puis le départ de David Luiz, le défenseur brésilien quitte le PSG, pour retourner à Chelsea.

On passe au mot "sport" du jour.

"Paralympiques" : la grande majorité des sportifs français s'envole aujourd'hui pour le Brésil, théâtre des Jeux paralympiques, à partir du 7 septembre. Leur force de caractère accompagne la bannière tricolore dans les bagages. Cet étendard sera porté, lors de la cérémonie d'ouverture mercredi prochain, par le tennisman Michael Jeremiasz. Il frissonne d'avance à l'idée de remplir sa mission de porte-drapeau.

A propos de ces Jeux, parlons de cette initiative pour le moins singulière de la Russie, dont les sportifs ont tous été exclus des paralympiques. Ils ont décidé d'organiser leur propre compétition, réservée à leurs sportifs handisports, sur deux jours, mercredi et jeudi prochain.

Un mot de tennis, avec cette nuit les qualifications pour le troisième tour de l'US Open de Tsonga, Monfils et Pouille côté Français.

On finit avec votre petite histoire du jour.

Le joli geste de Thierry Henry. L'ancien attaquant des Bleus a récemment rejoint le staf de la sélection de Belgique pour une rémunération de 50 000 euros par an, un salaire qu'il va entièrement reverser à une association caritative. Il faut tout de même préciser, que Thierry Henry est par ailleurs consultant pour la télé anglaise pour une rémunération avoisinant les 5 millions d'euros annuels...