Journal de Roland-Garros - Une finale dame inédite !

  • A
  • A
Le journal des sports est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

Le journal de Roland Garros présenté par Christophe Lamarre.

La finale dame nous propose un programme  totalement inédit et presque imprévu...

Le "presque" à son importance...ce n'est pas très surprenant de retrouver la Roumaine et quatrième mondiale Simona Halep en finale...elle a déjà été finaliste à Roland Garros c'était il y a trois ans et elle s'était incliné contre Maria Sharapova...mais son adversaire est une inconnue...à tout juste 20 ans, Jéléna Ostapenko va disputer sa première finale en grand chelem...elle n'était jamais allé au delà du deuxième tour jusqu'à présent...

On continue de parler de cette finale dame...avec le chiffre du jour...117...

En kilomètre heure...117 kilomètre heures...la vitesse moyenne du coup droit de Jéléna Ostapenko...elle se hisse à la quatrième place homme et femme confondus...derrière Dominic Thiem, Rafael Nadal, Stan Wawrinka mais devant le numéro un mondial Andy Murray...cette jeune femme frappe fort des deux côtés...aucune joueuse n'est parvenue à contenir sa puissance et sa fougue...les absences de Séréna Williams et Maria Sharapova lui ont permis de se hisser en finale...Simona Halep peut-elle la contrarier aujourd'hui...Marion Bartoli, vainqueur à Wimbledon et demi-finaliste à Roland Garros a sa petite idée sur la question...

SON Marion Bartoli

Marion Bartoli, demi-finaliste à Roland Garros et vainqueur de Wimbledon en 2013...

Françoise Durr, vainqueur de Roland Garros en 1967 remettra le trophée à l'issue de cette finale...

La finale dame Osatpenko - Halep...ce sera à 15 heures cet après-midi...on passe aux hommes...on a vécu une demi-finale d'anthologie hier entre Stan Wawrinka et Andy Murray...c'est le match de la quinzaine...on peut dire ça comme ça...

Oui...4h34 d'un combat intense avec quelques rares moments de faiblesse et de longs moment de grâce...Stan Wawrinka s'impose en cinq manches face à un Andy Murray, retrouvé...tout y était...la tension, le suspens, un match qui hésite à basculer...des échanges extraordinaires...le public est reparti bluffé, ébahi...Stan Wawrinka est en finale pour la quatrième fois...sa deuxième à Roland Garros...

Et il affrontera Rafael Nadal qui n'a toujours pas perdu un set...

L'Espagnol a corrigé l'Autrichien Dominic Thiem en trois manches...6/3 6/4 6/0...Rafael Nadal va jouer une dixième finale à Roland Garros...il en a remporté neuf...et vise bien sur la décima...

Rafael Nadal - Stan Wawrinka en finale demain...voilà qui nous amène à l'expression du jour...

Ne l'appellez plus Stan the man mais Stan the train...telle une locomotive, le Suisse démarre lentement mais prend progressivement de la vitesse jusqu'à devenir inarrétable...l'expression est de Mats Wilander dans les colonnes de l'Equipe ce matin...l'ancien numéro un mondial parle au sujet du Suisse d'un tennis violent mais plein de grâce...alors...Stan the train peut-il être stoppé par Rafael Nadal ?...c'est bien connu les locomotives vont toujours moins vite dans l'ascension des cols...or Nadal est une montagne...