Journal de Roland-Garros : Tsonga et Cornet, un passage aux forceps

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Le journal des sports est une chronique de l'émission Europe 1 bonjour
Partagez sur :

Tous les jours à 8h40, retrouvez le journal de Roland-Garros : Corinne Boulloud fait le point sur le tournoi sur les courts et en coulisses.

On commence par Jo-Wilfried Tsonga et Alizé Cornet qui se sont faits des frayeurs hier avant d’obtenir leur ticket pour le 3ème tour.

Le n°1 français et 7ème mondial mené 2 sets à 0 par le chypriote Baghdatis a fait preuve d’endurance. Jo-Wilfried Tsonga a réussi à remonter son handicap pour finalement s’imposer en cinq sets. Il a ainsi obtenu sa 100ème victoire en grand chelem et s’approche à grand pas du record de Jean Borotra qui est de 104 victoires en grand chelem. Pendant ce temps, Rafael Nadal, toujours aussi expéditif, a signé hier sa 200ème victoire en grand chelem.
Scénario renversant pour Alizé Cornet au bord de la rupture avant de se qualifier. La niçoise a trouvé les ressources pour surmonter des crampes et un début de contracture. A la fin du match, son adversaire, l’allemande Tatiana Maria, très énervée, l’a accusé de n’avoir pas été fair-play, refusant même de lui serrer la main, persuadée qu’Alizé avait bénéficié d’une pause médicale pour ses crampes alors que c’est interdit par le règlement. Le plus cocasse, c’est que les deux joueuses vont se retrouver aujourd’hui, cette fois pour disputer un double.
Alizé Cornet qui au 3ème tour sera opposée à l’américaine Venus Williams, finaliste en 2002.

Le chiffre du jour : 72

72 comme le total d’aces inscrit depuis le début du tournoi par le géant croate de 2,11 mètres, Ivo Karlovic, adversaire du jour d’Andy Murray. Son ratio d’aces par match est de 23 depuis le début de l’année. Ce n'est pas vraiment un cadeau pour l’écossais après deux premiers matchs aux forceps.

Au programme du jour : des français au révélateur pour le début du 3ème tour.

Richard Gasquet fera face au phénomène australien de 21 ans, Nick Kyrgios, lui aussi redoutable serveur. C’est à Roland-Garros en 2013 que Kyrgios, né de père grec et de mère malaisienne, a gagné son premier match en grand chelem. Le français mène quatre victoires à deux dans leurs confrontations.
Ce sera compliqué pour Jérémy Chardy opposé au tenant du titre le suisse Stan Wawrinka.
Enfin, Gilles Simon, s’il a bien récupéré de son précédent match marathon, partira favori face au serbe Victor Troicki.