Journal de l'Euro - Les Bleus se tapent des barres et de l'Opéra au football, il n'y a qu'un pas

  • A
  • A
Le journal des sports est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

Tous les jours à 8h40, retrouvez le journal de l'Euro : Jérôme Lacroix fait le point sur la compétition et les coulisses.

Au sommaire ce matin :

- Les Bleus se tapent des barres
- De l'Opéra au football, il n'y a qu'un pas...

Le résumé tout en vocalises de François Clauss et Cyrille de la Morinerie aux commentaires pour Europe 1 de ce France-Suisse avec un 0-0 frustrant et surtout trois tirs sur les montants. Il faut également noter l'état "patinoire" de la pelouse à Villeneuve d'Ascq.
Une pelouse une nouvelle fois "indigne de l'Euro", dixit le sélectionneur Didier Deschamps. L'UEFA avait demandé à ce que la pelouse soit maquillée de vert mais cela n'a rien changé.
Hormis les défenses, tout a craqué hier. On déplore plusieurs maillots déchirés côté Suisse mais aussi, un ballon qui a explosé.
Les Bleus achèvent donc ce premier tour, premier de leur groupe et c'est bien là l'essentiel. A noter également hier, le premier succès des Albanais, 1-0 face à des Roumains éliminés ce matin.

On poursuit avec une grande voix.

L'hymne du Real Madrid, entonné par le chanteur d'opéra Placido Domingo. Un Espagnol, mordu de football qui rêve d'une finale France-Espagne mais ce serait un crève cœur, tant il est très attaché à un homme que Molière et Cervantès s'arrachent.
Placido Domingo était l'invité hier de David Abiker dans C'est arrivé demain sur Europe 1.

Avant une éventuelle finale France-Espagne, dimanche, il faudra commencer par se qualifier en quarts de finale, pour les Bleus.

Avec un 8e de finale dimanche prochain à 15h à Lyon mais contre quel adversaire ?
On le saura d'ici mercredi soir. Sans rentrer dans les détails mathématiques très compliqués, la plus forte probabilité ce matin serait l'Irlande du Nord.
 
Nous parlons ce matin d'autres Irlandais.

Ceux qui sont venus tout de vert vêtus de la République d'Irlande. Leur seule raison de supporter semble être "chanter" encore et toujours comme ce week-end à Bordeaux. Surpris par la pluie, ils s'abritent sous un tunnel, mais bloquent la circulation et se retrouvent face à des policiers français.
"Stand up for the french police", les policiers, plus qu'amusés et notamment l'un d'eux qui a tenté de communiquer dans leur langage. "Go home for the french police", et tout cela a fini par un bel hommage à nos Bleus.


Le programme du jour :

Aujourd'hui, le groupe B sera à l'affiche avec la Russie contre le Pays de Galles sous haute tension sécuritaire à Toulouse. Autre match, la Slovaquie affrontera l'Angleterre à Saint-Étienne.