Roman Polanski souhaite retourner aux États-Unis pour clore son affaire de viol

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Le journal des médias est une chronique de l'émission Le grand direct des médias
Partagez sur :

Le cinéaste franco-polonais souhaite revenir aux États-Unis pour mettre un terme aux accusations de viol sur une mineure de 13 ans qui le poursuivent depuis maintenant 40 ans, mais à la condition d'avoir la garantie de ne pas être incarcéré.

À la Une ce matin :

-Roman Polanski souhaite retourner aux États-Unis pour clore son affaire de viol
-Arnaud Montebourg et Aurélie Filipetti vont poursuivre deux magazines pour des photos volées
-Une animatrice de France 3 condamnée à verser 35.000 euros à son ex-gouvernante

On commence donc avec Roman Polanski qui souhaite régler ses comptes avec la justice américaine.

Après avoir renoncé le mois dernier à la présidence de la 42e cérémonie des Césars, la cinéaste franco-polonais souhaite revenir aux États-Unis pour mettre un terme aux accusations de viol sur une mineure de 13 ans qui le poursuivent depuis maintenant 40 ans, mais ce à une condition : avoir la garantie qu’il ne sera pas incarcéré.
Son avocat souhaite faire appliquer un accord amiable mentionné dans un document sous scellé, selon lequel un procureur aurait accepté que Roman Polanski ne reste que 48 jours en prison pour le viol de la jeune Samantha Gailey. Désormais cinquantenaire, la victime a réclamé à plusieurs reprises l’abandon des poursuites. Reste à savoir si cet accord sera suffisant pour clore complètement l’affaire.

Arnaud Montebourg et Aurélie Filipetti vont poursuivre deux magazines pour des "photos volées".

Cette semaine, les magazines Paris Match et Ici Paris publient des photos de la porte-parole de Benoît Hamon et de l’ex-candidat à la primaire socialiste en vacances à Miami. Des clichés volés selon Arnaud Montebourg et Aurélie Filipetti, qui dénoncent "une nouvelle violation délibérée de leur vie privée et familiale".
Selon l’avocate de Paris Match, l’objectif du magazine était "de montrer un couple en pleine lumière, toujours solidaire, dans leur rôle de père et mère". Elle estime qu’il ne s’agit pas d’un sujet people, mais d’une actualité forte. Depuis 2008, Arnaud Montebourg poursuit systématiquement les médias qui publient des images volées de sa vie privée. Son avocat rappelle qu’il a déjà fait condamner Voici, Closer et Gala.

J-1 avant le grand lancement de The Voice saison 6.

Samedi soir à 20h55, Nikos Aliagas donnera le coup d’envoi de la 6e édition du télé-crochet à succès de TF1. Une saison placée sous le signe de la nouveauté, avec une nouvelle règle : si aucun coach ne se retourne lors des auditions à l’aveugle, le talent ne pourra pas les voir, ni même communiquer avec eux.
Une nouvelle règle, mais aussi un nouveau coach : M Pokora, qui après une période d’essai chez les "Kids" rejoint la version traditionnelle du programme. Un défi excitant pour le chanteur, comme il l’explique au micro Europe 1 de Benjamin Rabier.

TF1 menace de se retirer des box internet.

En juillet dernier, la une avait déclaré vouloir être payée pour être diffusée sur les réseaux ADSL, câble et satellite, avec pour objectif 100 million d’euros de bénéfices par an, soit dix fois plus qu’actuellement. Mais problème : les opérateurs, comme Orange, SFR et Numéricable ont refusé de mettre la main à la poche.
Six mois plus tard, les négociations en sont toujours au point mort, et hier, TF1 a décidé de remettre la pression aux opérateurs, en menaçant de se retirer des box internet dont les propriétaires refuseraient de payer. Selon un sondage commandé par la chaîne, 64% des téléspectateurs changeraient d’opérateur si TF1 n’était plus dans l’offre de leur box. Selon BFM Business, les contrats entre la une et les opérateurs ont été prolongés jusqu’en avril pour laisser plus de temps à la négociation.

Le CSA impose la numérotation des chaînes de la TNT chez tous les opérateurs.

Si les chaînes de la TNT ont quasiment la même fréquence sur tous les téléviseurs, ce n’est pas le cas avec certaines box. Par exemple, si on veut regarder la chaîne Numéro 23 sur Numéricable, il faut se brancher sur le canal 31, et non pas 23. Cette incohérence, qui crée la confusion chez les téléspectateurs sera bientôt corrigée.
Cette semaine, le CSA a précisé les règles de numérotation des chaînes de télévision, obligeant notamment les opérateurs comme Canal Sat et SFR/Numéricable à proposer la numérotation standard de la TNT gratuite à leurs clients de TF1, la une, à France Info, la 27. Après ce canal, les opérateurs restent seuls maîtres de la répartition des chaînes.

Midi en France va s’installer au Salon de l’Agriculture.

L’émission itinérante de France 3 présentée par Vincent Ferniot va poser ses valises au 54e salon international de l’agriculture du 27 février au 3 mars à 10h50 en direct de la Porte de Versailles à Paris.
Pendant une semaine, l’équipe de Midi en France rencontrera les éleveurs, et dégustera les spécialités gastronomiques de notre terroir. Profitons de l’occasion pour vous annoncer que Le Grand Direct des Médias sera également sur place le 1er mars, et ça s’annonce vachement bien.

Un nouveau projet d’émission sur M6 pour l’animatrice Faustine Bollaert.

La présentatrice du Meilleur pâtissier, qu’on retrouve également dans Départ Immédiat sur 6ter planche sur un nouveau programme pour M6, comme elle révèle dans un entretien à TV Mag.
Une émission de témoignages autour de la famille et de l’humain, un thème qui interpelle beaucoup l’animatrice en ce moment selon elle. Faustine Bollaert se laisse six mois pour concrétiser ce projet qui lui ressemble.


On termine avec le chiffre du jour.

35.000 euros, c’est la somme que vient de perdre l’animatrice de France 3, Carinne Teyssandier, au pénal face à son ex-gouvernante, qu’elle avait fait venir de l’île Maurice avec un visa touristique, et qu’elle employait illégalement à son domicile de Villejuif.
La présentatrice de Huit chances de tout gagner avait déjà été condamnée au pénal avec son mari à six mois de prisons avec sursis et 5.000 euros d’amende chacun pour cette même affaire.