Roman Polanski renonce à la présidence des César

  • A
  • A
Le journal des médias est une chronique de l'émission Le grand direct des médias
Partagez sur :

Roman Polanski, par la voix de son avocat, a annoncé qu'il renonçait à présider la cérémonie en raison des nombreuses polémiques.

À la Une ce matin :

-La nouvelle patronne de France 2 révèle son plan d’action pour 2017

-Roman Polanski renonce à présider la cérémonie des César

-Le candidat à la présentielle Jean Lassalle, mécontent du montage de son passage dans On est pas couché

-Michel Cymes répond aux critiques de Gilles Verdez

On commence avec la stratégie de la nouvelle directrice de France 2 pour 2017.

Caroline Got accorde ce matin une interview à Média+, dans laquelle elle révèle son plan d’action pour consolider la grille de France 2. Elle annonce notamment des nouveautés pour la case du prime time, avec plus de fiction et plus de documentaires, dont un baptisé Planète animale diffusé prochainement.

Du côté des après-midi, Caroline Got confirme qu’un autre format de cuisine sera lancé après les 25 épisodes d’Un Chef à l’Oreille. Quant à Actuality, la nouvelle direction de France 2 regarde comment la nouvelle formule s’installe. Des discussions entre producteur et diffuseur ont lieu constamment pour améliorer l’émission, désormais diffusée chaque jour à 17h55.  

Le candidat à la présidentielle Jean Lassalle mécontent du montage de son passage dans On est pas couché.

Le député des Pyrénées Atlantiques était l’invité de Laurent Ruquier samedi soir sur France 2, et visiblement il n’a pas apprécié la manière dont il a été traité au montage. Alors que les téléspectateurs de France 2 ont assisté à 40 minutes d’entretien durant lesquelles Jean Lassalle est resté assez flou dans ses propos, l’homme politique a déploré dans un communiqué que son interview ait été dénaturée entre l’enregistrement et la diffusion.

Jean Lassalle reproche à la production d’avoir coupé au montage ses propositions concrètes sur plusieurs domaines, dont la diplomation, la lutte contre le chômage ou encore l’affaire des fraudes fiscales. Selon lui, ce passage dans On est pas couché a réduit sa personnalité à une expression caricaturale.

Michel Cymès répond aux critiques de Gilles Verdez.

Le chroniqueur le plus énervé du PAF était ce week-end l’invité de Thierry Ardisson sur C8, et il en a profité pour tacler une nouvelle fois Michel Cymès : "Certains animateurs télé pensent qu’ils sont intouchables, et qu’on ne peut pas les critiquer dans l’exercice de leur métier. J’ai le droit de dire que les programmes de Michel Cymès ne sont pas bons, et si on lui dit ça, il s’énerve !".

La réponse de Michel Cymès ne s’est pas faite attendre : "Le grand philosophe Gilles Verdez décrète que mes programmes ne sont pas bons. Venant d’un expert..." dit-il.

Cyril Hanouna ne présentera pas Touche Pas à Mon Poste ce soir.

L’animateur star de C8 doit s’absenter le temps d’une journée pour le tournage d’une nouvelle émission qu’il prépare, Cyril Hanouna n’animera donc pas son talk-show ce soir.

Alors qu’il devait être remplacé par Benjamin Castaldi, c’est finalement Julien Courbet qui présentera l’émission selon Télé-Loisirs, avec une concurrence de taille à partir de 20 heures, puisque TMC diffusera le très attendu quart de finale du championnat du monde de handball France-Suède.

Roman Polanski renonce à la présidence des César.

On vous en parlait la semaine dernière : le choix de Roman Polanski pour présider la 42e cérémonie des César était loin de faire l’unanimité, en raison de ses déboires judiciaires.

Alors que les nominations seront révélées demain matin dans un célèbre restaurant du 8e arrondissement de Paris, comme le veut la tradition, des féministes avaient décidé d’organiser un rassemblement à quelques mètres de là, pour dire leur colère et appeler les invités de la cérémonie à boycotter les César 2017 avec Roman Polanski. Pour l’heure, l’Académie des Césars n’a pas réagi à ces protestations.

Roman Polanski, par la voix de son avocat, a donc annoncé qu'il renonçait à présider la cérémonie en raison des nombreuses polémiques.

L’ancienne journaliste d’i-TELE Sonia Chironi rebondit sur France Ô.

Deux mois après son départ de la chaîne info du groupe Canal, Sonia Chironi rejoint le groupe France Télévisions pour co-animer sur France Ô une émission bimensuelle, baptisée FlashTalk.

Tous les 15 jours à partir du 11 février, la journaliste sera aux côtés de Raphäl Yem pour animer des débats de société au cœur d’espaces publics. En plus de ses activités sur France Ô, Sonia Chironi intervient régulièrement sur Explicite, le nouveau média en ligne fondé par des anciens d’i-TELE.

Et en parlant d’Explicite, les membres du projet lancent une opération de crowdfunding pour lever des fonds.

Une semaine après le lancement d’Explicite, les journalistes à l’origine du projet ont décidé de lancer une opération de financement participatif pour pouvoir faire vivre ce média et rémunérer ses membres, tous bénévoles pour le moment.

L’objectif : récolter 150.000 euros de dons et lignes en 34 jours, de quoi investir dans des kits de tournage, des ordinateurs et des logiciels de montage. Explicite compte déjà plus de 300.000 vues depuis sa création, un chiffre qui devrait augmenter de façon exponentielle, puisque le géant du web Yahoo diffusera prochainement tous ses contenus.

Thomas Hugues rejoint la chaîne l’Équipe.

L’ancien présentateur du 20 heures de TF1 et de Médias, le mag sur France 5 débarque sur la chaîne de la TNT consacrée au sport, pour animer une nouvelle émission à partir du 1er février prochain.

Thomas Hugues présentera L’Équipe Vintage, un programme qui propose de revivre de grands moments de l’histoire du sport. En plateau, le journaliste, grand amateur de sport, sera entourés d’invités et de témoins ayant vécu les évènements qu’il commentera.


On termine avec le chiffre du jour :

1,5 million d’euros. C’est le pactole record que pourront empocher certains gagnants de The Wall, le nouveau jeu de TF1, lancé prochainement en access avec Christophe Dechavanne à l’animation.

Depuis hier, la chaîne diffuse sur internet une bande-annonce pour annoncer l’arrivée imminente de The Wall et recruter les tous premiers candidats.