Patrick Sébastien renonce à son émission Le Grand Burlesque

  • A
  • A
Le journal des médias est une chronique de l'émission Le grand direct des médias
Partagez sur :

Après les nombreuses critiques qui ont suivi la diffusion du Grand Burlesque, Patrick Sébastien a annoncé l'arrêt de son émission dans une vidéo.

À la Une ce matin :

-Patrick Sebastien renonce à son émission Le Grand Burlesque suite aux nombreuses critiques

-Christophe Hondelatte a resigné avec France 3 pour un nouveau format de faits divers

-Une blague du chroniqueur de Canal+, Julien Cazarre, crée la polémique

On commence avec Patrick Sébastien, qui décidé d’arrêter son émission Le Grand Burlesque après seulement un numéro.

On vous en parlait hier, suite aux nombreuses critiques des téléspectateurs et de certains journalistes, Patrick Sébastien a présenté ses excuses au public pour la première de son nouveau divertissement Le Grand Burlesque.

Un premier numéro qui sera également le dernier, puisque l’animateur a décidé de renoncer à l’émission, comme il l’a expliqué hier dans une vidéo postée sur son site internet.

France 2 toujours : Laurent Ruquier prépare une soirée en hommage à Jean Yanne.

Une émission baptisée On a tous en nous quelque chose de Jean Yanne. Diffusée en prime time, elle rendra hommage au célèbre cinéaste, acteur, chanteur, humoriste et ex-chroniqueur d’Europe 1, disparu il y a bientôt 14 ans.

Selon Le Parisien, Laurent Ruquier sera entouré de plusieurs invités, dont Jean-Marie Bigard et Laurent Baffie. L’enregistrement aura lieu à la fin du mois, pour une diffusion courant mars.

Information exclusive : Christophe Hondelatte a resigné avec France 3 pour un nouveau format de faits divers.

Il y a 15 jours, Christophe Hondelatte annonçait l’arrêt de son émission Crimes et Châtiments faute d’audience, après seulement trois numéros diffusés à l’antenne.
Mais selon nos informations exclusives, le journaliste ne quitte pas le service public pour autant, puisqu’il prépare un nouveau format de fait divers pour France 3. D’ici là, vous pouvez continuer d’écouter les histoires sordides narrées par Christophe Hondelatte dans Hondelatte Raconte, chaque jour de 13h15 à 14 heures sur Europe 1.

Un ancien journaliste d’i-TELE devient chroniqueur sur France 5.

Le leadeur du mouvement de la grève à i-TELE, Antoine Genton, a retrouvé un employeur : il rejoint dès ce week-end la bande de C l’Hebdo, l’émission hebdomadaire d’Anne-Elisabeth Lemoine sur France 5.

Il proposera une chronique sur l’actualité de la semaine à la place de Marc Fauvelle, trop occupé par ses autres activités.

Emmanuel Macron souhaiterait créer une chaîne de télévision franco-algérienne.

Lors d’une visite à Alger, le candidat à la présidentielle a dévoilé sa vision du futur des relations entre la France et l’Algérie, et il souhaite notamment agir dans le domaine de l’audiovisuel, avec la création d’une plateforme de diffusion franco-algérienne, pour la télévision et en ligne, en partenariat avec les chaînes existantes, à l’image d’Arte.

Cette idée d’un nouveau média franco-algérien avait déjà évoqué par le journaliste Rachid Arhab, l’un des futurs visages de C News.

Une blague du chroniqueur de Canal +, Julien Cazarre, crée la polémique.

Dimanche dernier, lors de sa chronique dans l’émission footballistique J+1 sur Canal+, Julien Cazarre a comparé le milieu de terrain de l’OM Abou Diaby à un jeune garçon en fauteuil roulant, faisant référence aux multiples blessures dont le joueur a été victime ces derniers mois.

Ce trait d’humour n’a pas du tout plu au footballeur, et il l’a fait savoir sur son compte twitter avec ce message : "Je réponds rarement aux attaques gratuites, mais difficile de ne pas commenter l’humour méprisant et lâche de Cazarre. Au-delà de l’insulte à ma personne, le manque de respect aux personnes handicapées me révolte. Gratuit, blessant et si peu courageux". Pour l’heure, Julien Cazarre n’est pas revenu sur cette polémique.

Et puis on vous dévoile le palmarès de la dernière édition des Lauriers de la radio et de la télévision qui s’est déroulée hier.

Cette cérémonie, qui distingue chaque année les programmes qui contribuent à l’enrichissement culturel a eu lieu hier à Paris.

Parmi les lauréats, on trouve Nagui, désigné meilleur présentateur TV, le journaliste de France 2 Patrick Bourret, pour ses reportages sur la guerre au Proche-Orient, mais aussi Sophie Larmoyer et toute l’équipe des Carnets du monde sur Europe 1, qui remporte le laurier de la meilleure émission de radio. Les Carnets du monde, c’est tous les vendredis de 19h à 20h sur Europe 1.


On termine avec le chiffre du jour :

19.000 euros, c’est selon plusieurs médias le salaire mensuel que touchera Miss Univers, la Française Iris Mittenaere élue le 29 janvier dernier.

Mais selon l’intéressée, cette somme sera bien moindre, comme elle l’explique au Parisien : "J’aimerais toucher autant d’argent, mais ça me paraît énorme. Pour l’instant, je n’ai pas encore été payée, je n’ai même pas signé mon contrat" dit-elle.