Laurent Ruquier dévoile les nouveautés d’On n’est pas couché

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Le journal des médias est une chronique de l'émission Le grand direct des médias
Partagez sur :

Dans une interview accordée à TéléLoisirs, Laurent Ruquier annonce que son émission On n'est pas couché sera proposée occasionnellement en prime le samedi soir sur France 2.

À la Une aujourd’hui :

- Laurent Ruquier dévoile les nouveautés d’On n’est pas couché
- Laurent Delahousse booste son 13h15 avec l’arrivée de Pascale Clarke et de Bruno Donnet
- Ophélie Meunier évoque son transfert de Canal + à M6

On commence donc avec la rentrée d’On n’est pas couché dans le détail.

Cette année, le talk-show, normalement diffusé le samedi soir en deuxième partie de soirée sur France 2, proposera occasionnellement des numéros à 20h50 . Le "premier prime" devrait vite arriver d’ailleurs, quinze jours après la rentrée, en septembre, c’est du moins ce qu’a annoncé Laurent Ruquier à nos confrères de TéléLoisirs. "Il y aura également une dimension 'live' puisque les artistes reçus pourront chanter". Le premier invité politique à se confronter, aux questions de Vanessa Burggraf et de Yann Moix sera Jean-Luc Mélenchon.

Pour le reste des émissions, le talk show pourrait voir sa durée raccourcie. Laurent Ruquier souhaite le faire passer à 2h30. "Aujourd’hui, l’émission dure parfois jusqu'à 3h15", "Trop long" au goût de l’animateur qui dit avoir envie de "neuf" après le départ de Léa salamé. "Je travaille encore sur de nouvelles rubriques, mais tout n'est pas bouclé. Je souhaite engager un humoriste car ça manque, et Nicolas Bedos ne reviendra pas tout de suite, à cause des on film", explique-t-il, confirmant l'arrêt du "Flop Ten", remplacé par une autre séquence de revue de l'actualité.

Enfin, France 2 prévoit de rediffuser l’émission le dimanche après-midi. Un choix "audacieux" pour Laurent Ruquier, qui concède que c’est peut-être une bonne chose après tout. "Les gens qui regardent la télé le dimanche après-midi ne sont pas forcément les mêmes que ceux qui la regardent le samedi soir".

On reste sur France 2, où Laurent Delahousse booste son 13h15.

Avec en ligne de mire, la présidentielle, bien sûr.
Le magazine, de retour à l’antenne dès le 3 Septembre, mise sur plusieurs nouveautés dont l’arrivée de Pascale Clark qui aura carte blanche pour un billet tout en images, mais n’apparaîtra pas à l'antenne. Autre recrue de cette 10ème saison, Bruno Donnet qui apportera son regard sur un événement dans une chronique. Un portrait lié à l’actualité d’une personnalité ou d’un événement, viendra également enrichir le 13h15 du samedi.
Enfin, le magazine de Laurent Delahousse se dotera également d'un camping-car qui s'arrêtera trois fois par mois dans un village pour prendre le pouls des habitants et leur demander ce qu’ils feraient s’ils étaient président. Le "Moi, président" fait décidément des émules. Première étape de ce tour de France : au camping des Flots-Bleus, vous savez le fameux camping qui a inspiré et dans lequel ont été tourné les films de Fabien Onteniente avec Franck Dubosc.

La rédaction des journaux du week-end de France 2 s’excuse après la panne de son de vendredi soir.

Le JT de la chaîne publique avait été écourté suite à une panne de console son.
 En effet, à 20h25, après un sujet sur les glaces, le retour plateau s'est fait dans un silence total. Marie-Sophie Lacarrau avait ensuite poursuivi son journal pendant près de deux minutes, diffusant les reportages prévus, le tout sans son. Au final, un plan sur le logo du 20 Heures a été proposé avant que le JT ne soit arrêté et la suite des programmes avancée.

Pour la première fois, Ophélie Meunier raconte son transfert de Canal + à M6.

Dans une interview accordée à TVmag, la journaliste revient sur le passage très médiatisé de Nicolas de Tavernost dans le Tube; où, souvenez-vous,  le patron d’M6 avait lancé une petite phrase loin d’être anodine "C’est difficile de se concentrer en vous regardant, vous pourriez être à M6, ce serait formidable !". Celle qui a pris la tête de Zone Interdite raconte que cette séquence n’annonçait pas, pour autant, son transfert sur la chaîne. La petite phrase avait, certes, fait le buzz mais n’avait pas eu de suite directe. Ophélie Meunier raconte que ce n’est que beaucoup plus tard, quand Wendy Bouchard a quitté M6 pour France 3, qu’on lui a proposé de reprendre le magazine. D’ailleurs, elle le précise, elle n’a pas "quitté Canal", elle a "rejoint M6". C’est différent donc…

À tous ceux qui affirment que la jeune femme se retrouve à la tête du magazine pour son "physique", elle répond: "Je ne crois pas que les dirigeants de la chaîne prennent la décision d'embaucher quelqu'un, et de lui confier une émission qui existe depuis vingt-trois ans à 20h50, juste en se disant 'cette demoiselle est jolie". Déjà tout cet été, celle qui confie avoir pour modèle Claire Chazal officiait en tant que joker de Xavier de Moulins à la présentation du 19.45.

Les protagonistes de La Rue des Allocs réagissent à la diffusion de l’émission.

Pour les participants, le reportage est fidèle à la réalité. Dans le Courrier Picard, David âgé de 42 ans, qui vit avec 451 euros par mois de RSA raconte qu’il craignait le pire, mais qu’un final, ça s’est bien passé. Marie-Jo, mère de cinq enfants avoue, elle,  qu’elle n’a pas tout de suite regardé le reportage : "J’attendais de voir la réaction des gens, je n’osais pas sortir. Mais finalement, tout le monde m’a dit que c’était bien".
Les participants à ce docu-réalité de Stéphane Munka émettent toutefois quelques critiques notamment sur le nom de l'émission. Selon eux, la chaîne leur avait dit que le reportage s'intitulerait "Le quartier prioritaire au quotidien".
Mercredi, la diffusion des deux premiers épisodes de La rue des allocs avait provoqué un véritable tollé et rassemblé 1,78 million de personnes devant M6.

Cette série-documentaire filmée dans le quartier de Saint-Leu à Amiens dans la Somme montre le quotidien de plusieurs foyers vivant dans la précarité. Suite à de nombreuses plaintes notamment du public, le conseil Supérieur de l’audiovisuel  a annoncé l’ouverture d’un dossier. Il reste deux épisodes à diffuser.

Jean-Marc Morandini confirmé sur NRJ12 mais sans direct. 

C’est en tout cas ce que précise le nouveau patron du pôle télé du groupe NRJ. Dans une interview accordée à Téléloisirs,  Guillaume Perrier confirme que sa chaîne renouvelle sa confiance à Jean-Marc Morandini évoquant le "principe de présomption d’innocence".
Après plusieurs plaintes, l’animateur est visé par deux enquêtes préliminaires, l’une pour "corruption de mineurs", et l’autre pour "harcèlement sexuel” et “travail clandestin".
Jean-Marc Morandini sera donc bien présent à la rentrée sur NRJ12 tous les lundis soirs. à la seule différence que son magazine Crimes ne sera pas en direct.
L’animateur se voit par ailleurs conforté dans ses projets sur NRJ 12. Courant octobre, son nouveau magazine sur des lieux ou thèmes de société, baptisé provisoirement L’Envers du décor, sera lancé comme prévu en prime-time et en hebdomadaire.

Une journaliste de CNN fond en larmes à l’antenne en évoquant Omran, un enfant syrien.

Vous avez peut-être vu cette image de ce jeune garçon de cinq ans dont le visage, couvert de poussière et de sang a fait le tour du monde. Sa maison a été frappée par une bombe à Alep, et le petit bonhomme s’est retrouvé hagard, sauvé par des ambulanciers.
Sur CNN, la présentatrice Kate Bolduan n’a pu contenir son émotion en racontant l’histoire du garçonnet.
Omran a finalement pu sortir de l’hôpital dans la nuit de l’attaque et retrouver ainsi ses parents. Son grand-frère de 10 ans, Ali, n’a pas eu la même chance.

Un documentaire sur le "one-man show" de Michel Drucker sera bientôt diffusé sur France 2. 

Selon Téléstar, cela fait plus d’un an et demi que des caméras suivent la création du spectacle de l’animateur. Michel Drucker était en tournée de janvier à avril 2016 et débarquera au théâtre des Bouffes-Parisiens à partir du 1er octobre prochain. Vous en découvrirez bientôt les coulisses dans ce deuxième documentaire, après celui proposé en 2009.

La  Télé-réalité fait sa rentrée

La Guerre des télé-réalité, c’est reparti avec à l’antenne, dès ce soir, La revanche des Ex sur NRJ 12 à 18h15, huit célibataires débarquent sur une île, ils pensent être seuls au monde mais leurs ex vont les rejoindre. Au programme donc, règlements de compte.

De l’autre côté, sur W9 à 18h55, les Ch’tis et les Marseillais s’associent pour affronter le reste du monde, comprenez, le reste des candidats de téléréalité.

Mais c’était sans compter sur un adversaire de poids qui montera aussi sur le ring de cette rentrée des télé-réalité. Secret Story entre dans la danse sur NT1. Pour sa 10ème saison, le jeu de téléréalité d’enfermement donnera son coup d’envoi vendredi soir sur TF1 à 23h25.

Carnet Rose : La famille de Séverine Ferrer s’agrandit.

La comédienne et ex-animatrice de M6 était votre invitée Thomas, le 5 août dernier dans le Grand Direct des Médias. Elle vient de donner naissance à son troisième enfant, un petit Elijah.  Comme le veut la formule consacrée, la mère et l’enfant se portent à merveille.


On termine avec le chiffre du jour

Selon une étude danoise, les hommes qui passent plus de cinq heures par jour devant le petit écran verraient leur nombre de spermatozoïdes diminuer d’un tiers par rapport à ceux qui regardent moins la télévision. De quoi, Messieurs, vous couper toute envie de Binge-Watching.
Trop regarder la télévision diminuerait le nombre de spermatozoïdes. En fait, plus que la télévision elle-même, ce serait le mode de vie associé, celui dit de "couch potato", littéralement "de patate de canapé" qui serait en cause. Ce sont plutôt les mauvaises habitudes liées à ce mode de vie qui pourraient être les vraies causes d’un quelconque problème sur le sperme: à savoir la malbouffe ou encore le manque d’activité physique.