France 2 décide de maintenir son débat du 20 avril malgré les polémiques

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Le journal des médias est une chronique de l'émission Le grand direct des médias
Partagez sur :

Dans un communiqué, France Télévisions a renouvelé son invitation à débattre le 20 avril.

À la Une ce matin :

-Le débat de France 2 maintenu le 20 avril, malgré les polémiques et les doutes sur la participation de certains candidats
-Delphine Ernotte réagit aux audiences en berne de France 2 l’après-midi
-M6 lance demain sa nouvelle émission de décoration

On commence donc avec France 2, qui décide de maintenir le débat des candidats à la présidentielle le 20 avril, malgré les polémiques.

France 2 a prévu de programmer son débat le 20 avril prochain, mais cette date ne fait pas l’unanimité : le CSA et certains prétendants à l’Élysée estiment que le délai entre ce débat et la période de réserve, qui impose le silence aux candidats, est beaucoup trop court : il empêcherait à un candidat de répliquer après une éventuelle mise en cause.
Hier en fin de journée, les représentants des onze candidats se sont réunis à France Télévisions pour tenter de sortir de la crise, mais sans succès, aucun accord sur le calendrier n’a pu être trouvé. Dans un communiqué, France Télévisions a renouvelé son invitation à débattre le 20 avril. De son côté, Nicolas Dupont-Aignan a demandé à la patronne de France Télé Delphine Ernotte le maintien de ce débat, au nom de la démocratie.

Delphine Ernotte réagit aux audiences des après-midi de France 2, en berne depuis la rentrée.

La PDG de France Télévisions accorde ce matin une interview au journal Les Échos, l’occasion d’évoquer plusieurs dossiers chauds à France Télévisions, parmi lesquels les scores préoccupants des après-midis de France 2. Alors que la plupart des nouveautés lancées en septembre peinent à trouver leur public, le talk-show Actuality a été déprogrammé début mars au profit du jeu Tout le monde a son mot à dire, qui pour l’instant ne fait pas d’étincelles côté audiences.
Mais Delphine Ernotte relativise : "Le problème est surtout cantonné aux après-midi, car l’accès va très bien, l’info à 13 heures comme à 20 heures aussi, et le matin également. Cela fait une quinzaine d’années que cet horaire est en souffrance. Les choix faits à la rentrée 2016 n’ont pas convaincu. Nous allons donc procéder par étapes" dit-elle. De nouveaux changements seraient donc à prévoir.

Un documentaire de France 2 crée la polémique.

Mercredi en deuxième partie de soirée, la chaîne du service public proposait à ses téléspectateurs un documentaire infra-rouge baptisé Enfants du terril : vivre malgré la misère, consacré au quotidien du jeune Loïc, qui vit dans la précarité avec sa famille dans la cité du 12-14, un quartier déshérité à Lens.
Un film que la ville de Lens n’a pas du tout apprécié, si on en croit un communiqué publié par La voix du Nord : Elle dénonce un documentaire à charge sur la cité du 12-14. Contacté par TéléObs, le coauteur du documentaire s’étonne de cette polémique : "Je ne comprends pas cette réaction, car notre film pourrait se passer dans n’importe quel bassin industriel situé en France".

OFNI, le talk-show hebdomadaire de Bertrand Chameroy change de programmation à partir de dimanche.

Lancée à la rentrée le mardi en deuxième partie de soirée, l’émission satirique animée par l’ancien chroniqueur de Touche Pas à Mon Poste a réalisé jusqu’ici des audiences en dent de scies, de 200.000 et 500.000 téléspectateurs.
Pour remédier à ces scores irréguliers, W9 a décidé de basculer OFNI le dimanche en prime-time. Un changement de programmation logique selon Bertrand Chameroy, qui nous dévoile le contenu de la nouvelle formule d’OFNI au micro Europe 1 de Benjamin Rabier.

M6 lance ce week-end sa nouvelle émission de déco.

Samedi à 18h35, M6 diffusera le tout premier numéro de Redesign : sauvons les meubles, une nouvelle émission de déco dans laquelle deux équipes de designers s’affrontent pour relever le défi lancé par une famille : redécorer entièrement une pièce à partir de mobilier de récup, avec un budget maximal de 150 euros !
Un programme animé par Emmanuelle Rivassoux et Sophie Ferjani, qui nous en dit plus sur le concept de Redesign. On l’écoute au micro Europe 1 de Paul-Henri Allain.

Un ancien talent de The Voice à l’affiche de la comédie musicale de Pascal Obispo.

Décidément, le talent-show de TF1 est un véritable tremplin pour les artistes. Anne Sila, finaliste de The Voice 4 sera prochainement à l’affiche de Jésus, une comédie musicale dirigée par Pascal Obispo.
La jeune femme y campera le rôle de Marie. La première de ce spectacle se déroulera le 17 octobre, au Palais des Sports à Paris. Anne Sila, qui multiplie les projets : en plus de cette comédie musicale, elle prépare également une tournée dans toute la France.


On termine avec le chiffre du jour :

2,4 millions d’euros. C’est le résultat net des bénéfices de France Télévisions en 2016, un chiffre qui permet au groupe d’être bénéficiaire pour la deuxième année consécutive, mais surtout au résultat d’exploitation d’être dans le vert, une première depuis 2012.
Une satisfaction pour la présidente Delphine Ernotte, arrivée à la tête de l’entreprise publique en 2015.