Cyril Hanouna se lance un nouveau défi : interviewer des politiques

  • A
  • A
Le journal des médias est une chronique de l'émission Le grand direct des médias
Partagez sur :

Dans un entretien accordé au magazine GQ, Cyril Hanouna explique qu’il réfléchit à inviter les principaux acteurs de la vie politique en France pour parler de télévision.

À la Une ce matin :

-Patrick de Carolis risque six mois de prison avec sursis dans le cadre de l’affaire Bygmalion

-Nicolas Dupont Aignan accuse Yann Barthès et son émission Quotidien de totalitarisme

-Cyril Hanouna se lance un nouveau défi : interviewer des politiques

On commence avec Patrick de Carolis qui risque six mois de prison avec sursis dans le cadre de l’affaire Bygmalion.

Le procureur a requis hier une peine de six mois de prison avec sursis et une amende de 25.000 euros contre l’ancien patron de France Télévisions Patrick De Carolis dans le cadre de l’affaire Bygmalion.
Entre 2008 et 2009, France Télévisions et l’agence de communication ont passé des contrats de prestation de service d’un montant total de près d’un million et demi d’euros, et ce sans aucune mise en concurrence, et donc au mépris des règles de la commande publique, selon l’accusation.

Nicolas Dupont Aignan accuse Yann Barthès et son émission Quotidien de totalitarisme.

Le candidat à la présidentielle de 2017 était hier l’invité de l’émission Point Pol, co-animée par les journalistes du Lab d’Europe 1.

Durant cet entretien, Nicolas Dupont Aignan s’en est pris à Yann Barthès et son émission Quotidien, un programme dont il n’apprécie visiblement pas le traitement qu’il lui réserve.

Cyril Hanouna aimerait se lancer dans l’interview de politiques.

Après Les 35 heures de Baba, l’homme fort de C8 souhaite à nouveau surprendre ses téléspectateurs en se lançant un nouveau défi : recevoir des politiques dans ses émissions.

Dans un entretien accordé au magazine GQ, Cyril Hanouna explique qu’il réfléchit à inviter les principaux acteurs de la vie politique en France sur son plateau, mais attention : pas pour parler de politique, mais de télévision. Le but : montrer aux Français un autre aspect de ces personnages publics, à l’instar d’Une Ambition Intime sur M6. On se souvient qu’une chronique politique avait été annoncée pour cette nouvelle saison de Touche Pas à Mon Poste, un rendez-vous qui n’a pas vu le jour pour le moment.

Des journalistes de L’Obs menacent de bloquer la publication du prochain numéro du magazine.

Une centaine de journalistes de L'Obs se sont rassemblés hier devant le siège du magazine pour protester contre un plan de 38 départs volontaires décidé par la direction. Certains d’entre eux se disent prêts à bloquer la publication du prochain numéro pour obtenir de meilleures conditions. Des négociations avec les représentants du personnel sont en cours.

Ushaïa TV lance une nouvelle saison de son émission Une vie de bête.

Alors qu’Ushuaia TV a signé cette année sa meilleure rentrée depuis sa création, la chaîne donnera dimanche à 20 heures le coup d’envoi de la saison 2 d’Une vie de bêtes, une émission dans laquelle un animateur citadin s’immerge dans le quotidien des soigneurs des parcs animaliers.

Un programme entre découverte et humour avec des séquences fortes, comme nous l’explique Gérald Ariano le présentateur d’Une vie de bêtes.

M6 lance une offre de replay payante.

Le groupe M6 souhaite rendre Téva et Paris Première accessibles au plus grand nombre. Pour ce faire, la plateforme 6 play permet désormais d’accéder au replay de tous les programmes de ces deux chaînes payantes.

Pour voir et revoir les émissions de Jean-Louis Debré, Natacha Polony ou encore Sandrine Dominguez, il faudra débourser 1,99 euro par mois.


On termine avec le chiffre du jour.

140 000. C’est le nombre de tweets postés hier soir au sujet de François Fillon pendant le débat de l’entre-deux tours de la primaire à droite sur TF1 et France 2.
Alain Juppé a un peu moins déchaîné les passions chez les Twittos, avec 91.000 messages le concernant.