Attentats : le CSA satisfait du traitement des évènements pas les médias

  • A
  • A
Le journal des médias est une chronique de l'émission Le grand direct des médias
Partagez sur :

Le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel se dit satisfait du traitement des attentas par les différents médias.

A la une ce matin :
- Le CSA attribue des bons points aux médias sur le traitement des attentats.
- Le Grand journal va cartonner, c’est Maitena Biraben qui le dit.
- Et puis PPDA s’explique sur sa garde à vue dans une affaire d’escroquerie.

 
On commence avec le Conseil supérieur de l’audiovisuel satisfait du traitement médiatique des attentats.

Le CSA n’a pas constaté de manquement majeur dans le traitement médiatique des attentats de Paris et de Saint Denis ni dans la couverture de l’actualité qui a suivi.
Dès le lendemain des évènements, le CSA avait lancé un appel aux rédactions à ne donner aucune indication susceptible de mettre en cause le déroulement des enquêtes. Il s’agissait d’éviter que les erreurs commises lors des attentats de janvier ne se reproduisent. Une cellule de veille avait été mise en place afin de s’assurer que les médias respectent la dignité des personnes.
Une seule chaine fait l’objet d’une simple observation pour une signalétique inadaptée, il s’agit de M6 qui aurait dû déconseiller aux moins de 12 ans le 66 minutes spécial qui avait suivi l’intervention des pompiers au restaurant la Belle époque.


Maitena Biraben se défend face aux critiques sur Le Grand journal.

L’animatrice accorde une grande interview au Parisien Magazine ce matin.
Face aux faibles audiences, elle explique qu’il faut du temps comme pour une crème pâtissière : "tu tournes, tu tournes et à un moment ça prend".
Maïtena Biraben assure que Le Grand journal va cartonner : "Je joue le match pour le gagner" dit-elle. L’objectif serait d'un million de téléspectateurs.
La présentatrice avoue qu’elle n’est pas encore satisfaite de l’équipe de chroniqueurs et reconnait qu’il faudrait qu’on rie un peu plus sur le plateau. Enfin elle déclare que Vincent Bolloré n’est ni son rédacteur en chef, ni son producteur et qu'elle n’a l’a eu au téléphone qu’il y a sept ou huit semaines.


Nouvelle explication entre Benjamin Castaldi et Cyril Hanouna.

Après leur rencontre dans l'émission Face à France sur NRJ12, les deux animateurs se sont retrouvés hier sur le plateau de Touche pas à mon poste.
Benjamin Castaldi a affronté les critiques des chroniqueurs et a tenu à clore les polémiques.


Patrick Poivre d’Arvor s’explique sur sa garde à vue dans une affaire d’escroquerie présumée.

On vous en parlait hier matin, l’ex présentateur du 20h de TF1 a été entendu par la police mercredi.
A nos confrères de TVMag, il nie avoir été au siège de la police judiciaire 36 quai des Orfèvres et explique avoir été entendu par les enquêteurs sur le prêt que lui avait consenti à titre personnel le patron de la société Aristophil, Gérard Lhéritier, au moment où il avait perdu son procès contre TF1.
Le journaliste avait dû verser la somme de 417.000 euros à la chaine. Patrick Poivre d’Arvor affirme avoir remboursé les trois quarts de la somme prêtée à ce jour.
La société Aristophil est soupçonnée d’escroquerie auprès d’épargnants qui plaçaient leurs économies dans des manuscrits.
Les enquêteurs se demandent si PPDA n’a pas été utilisé par le patron de la société pour attirer les épargnants. Le journaliste est reparti libre de son audition.

 

Franck Ribery va assigner CNN en justice sous huitaine.

C’est ce qu’a assuré son avocat hier, le footballeur reproche à la chaine d’info américaine d’avoir utilisé sa photo dans un caisson de cryothérapie afin d’illustrer le décès d’une femme qui utilisait cette technique. Son avocat avait envoyé un courrier pour trouver une solution préalable au contentieux mais en l’absence de réponse, il compte assigner CNN en justice pour demander des réparations.
Le footballeur demande plus d’un million d’euros de dommages.

 

La bloggeuse Enjoy Phoenix se blesse à son tour dans Danse avec les stars.

C’est plus une émission, c’est une infirmerie.
Après l’ex candidate à Miss France, Sophie Vouzelaud, qui a révélé s’être blessée lors de la compétition, c’est au tour d’Enjoy Phoenix. Sur son blog, elle raconte s’être blessée pendant les répétions de sa prestation sur Banana Split de Lio : "J’ai ressenti une décharge électrique dans le pied droit et tout a pété au niveau des os". Un médecin lui a diagnostiqué une entorse, un déplacement du bassin et une scoliose. La jeune femme devrait tout de même participé au prime de demain soir consacré au monde de Disney.

 

France 3 recrute l’héroïne d’une série de TF1 pour un téléfilm.

Lucie Lucas qui joue le premier rôle de la série Clem sur TF1 est au casting d’un nouvel épisode de la série Meurtres, Meurtres à l’île de Ré. Elle y jouera au côté de Bruno Salomone qu’on voit dans Fais pas ci, fais pas ça sur France 3. Le tournage a commencé hier à l’île de Ré.

 

Louane devrait rejoindre la troupe des Enfoirés.

C’est en tous cas ce que laisse entendre un tweet de sa collègue chanteuse Lorie qui a vendu la mèche. Lorie a écrit : "ça fait du bien de croiser les copains pour l’enregistrement de la chanson des enfoirés" en citant Grégoire, Michal Youn, Zazie et Louane alors que sa participation n’a pas été annoncée officiellement.
Le nouveau spectacle s’intitule Au rendez-vous des Enfoirés et se tiendra à Bercy du 20 au 25 janvier avec donc sans doute la petite Louane.

 
 


Le chiffre du jour :

300 millions d’euros. C’est la somme qu’aurait mis sur la table le groupe Altice de Patrick Drahi pour acquérir les droits de diffusion du foot anglais. Le groupe a confirmé cette acquisition hier.
Un coup dur pour Canal + qui va donc perdre les matchs de la Première League, championnat très suivi par les amateurs de foot.
Altice est actuellement propriétaire de Ma Chaîne Sport et est en passe d’entrer au capital de RMC et BFMTV.