Annonce du "suicide de Penelope Fillon" : François Fillon accuse les médias à tort

  • A
  • A
Le journal des médias est une chronique de l'émission Le grand direct des médias
Partagez sur :

Durant son entretien avec Laurent Delahousse sur France 2 hier soir, François Fillon a affirmé que des chaînes de télévision avaient annoncé le suicide de sa femme mercredi dernier.

À la Une ce matin :

-François Fillon accuse à tort les médias d’avoir annoncé le suicide de son épouse
-France 3 va rendre hommage à Jean-Christophe Averty, qui nous a quittés ce week-end

France 3 va rendre hommage à Jean-Christophe Averty, qui nous a quittés ce week-end.

Auteur, réalisateur, figure de la télévision et de la radio Française, Jean-Chirstophe Averty est décédé samedi à l’âge de 88 ans. Précurseur du clip sur le petit écran, il a révolutionné les médias dans les années 60 et 70 avec plus de 500 émissions novatrices.
Ce week-end, de nombreuses personnalités des médias ont salué ce grand professionnel sur les réseaux sociaux. À la télévision, France 3 rendra hommage à Jean-Christophe Averty, en rediffusant cette semaine le documentaire de Mireille Dumas, Trésors Cachés des variétés, un film consacrée à son œuvre télévisuelle.

François Fillon accuse à tort les médias d’avoir annoncé le suicide de son épouse.

Le candidat de la droite à l’élection présidentielle était hier soir l’invité du 20 heures du France 2. Durant son entretien face à Laurent Delahousse, François Fillon a dénoncé des attaques contre sa famille, en prenant pour exemple un prétendu « suicide de sa femme », annoncé mercredi matin à la télévision. Mais problème : aucun média n’a annoncé un suicide de Pénélope Fillon.
Une autre déclaration de François Fillon au 20 heures a créé la polémique : "Je ne suis pas autiste". Avec cette phrase, répétée trois fois, le candidat des Républicains s’est attiré les foudres de nombreuses personnes touchées, dont Gersende Perrin, la femme de Francis Perrin, mère d’un enfant autiste, et membre de l’association SOS autisme France, qui a posté sur les réseaux sociaux une photo en compagnie de son mari et son fils, accompagnée du hashtag "Je suis autiste".

De nouvelles révélations sur l’accident mortel survenu durant le tournage de Dropped.

Le 9 mars 2015, dix personnes ont perdu la vie lors de la collision de deux hélicoptères réquisitionnés pour le tournage de Dropped, un jeu d’aventure commandé par TF1. Parmi les victimes, trois sportifs très appréciés des Français : Florence Arthaud, Camille Muffat et Alexis Vastine.
Deux ans après le drame, le journal l’Équipe dévoile de nouveaux éléments de l’enquête, et évoque des manquements de la production : alors que le tournage connaissait un retard de deux heures au moment de l’accident, le vol des hélicoptères aurait été mal préparé. Le patron du Dakar, Etienne Lavigne, pointe également le fait qu’aucun co-pilote n’était présent dans les deux hélicoptères. De plus l’un des caméramans à bord filmait la séquence avec la porte ouverte, chose forcément déconseillée. De leur côté, les familles des victimes se plaignent de n’avoir aucune nouvelle de la justice.

L’héroïne de la série Sam sur TF1 va changer de visage.

Incarnée par Mathilde Seigner lors de la saison 1, la prof de Français de la série à succès de TF1 sera désormais incarnée par la comédienne Natacha Lindinger dans les épisodes de la saison 2, tournée à partir du mois de mai prochain, avec au casting : Fred Testot, Charlotte Gaccio et Fanny Gilles.
L’année dernière Mathide Seigner avait décidé de ne pas poursuivre l’aventure après la mort de la réalisatrice de Sam, son amie Valérie Guignabodet.

Un ancien danseur de Danse avec les Stars jugé pour atteintes sexuelles graves sur mineures.

Grégory Guichard, partenaire de Valérie Bègue lors de la saison 2 de Danse avec les Stars a été jugé la semaine dernière pour des faits remontant à 2010.
Le danseur professionnel et professeur a été mis en cause par cinq de ses anciennes élèves, dont une encore mineure aujourd’hui, qui dénoncent des conversations SMS inappropriées et des atteintes sexuelles graves. Le procureur du tribunal de Cahors a requis trois ans de prison avec sursis, le tribunal correctionnel rendra son jugement en délibéré jeudi.

Aux États-Unis, Arnold Schwarzenegger quitte déjà la présentation de The Apprentice.

Il ne sera resté que deux mois à l’antenne. En janvier, l’ancien gouverneur de Californie avait repris les commandes de l’émission culte, qui propose à des anonymes de décrocher un contrat en or dans une grande entreprise, un programme présenté jusque-là par son créateur Donald Trump.
Mais cette quinzième saison a réalisé des audiences très décevantes, des scores qu’Arnold Schwarzenegger explique par la mauvaise image du président des États-Unis, toujours producteur de The Apprentice. Donald Trump a réagi à ces propos sur son compte Twitter avec ce message : "Schwarzenegger a été viré à cause de ses audiences pathétiques, pas par moi ! Triste fin pour un grand programme".


On termine avec le chiffre du jour :

Un million. C’est le nombre de personnes qui ont regardé le deuxième numéro de The Voice saison 6 en replay la semaine dernière.
Un chiffre qui fait grimper l’audience à 8,1 millions de téléspectateurs au total, preuve que le replay est une sérieuse alternative au mode de consommation classique de la télévision, que les annonceurs vont devoir davantage prendre en compte.