Une bactérie contre l'obésité

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
L'info santé du jour est une chronique de l'émission Allô Europe 1
Partagez sur :

L'Inserm a découvert une bactérie qui envoie un signal de satiété, une perspective enthousiasmante pour le traitement de l'obésité. 

A la Une aujourd'hui :
- Une bactérie qui alerte le cerveau quand on a assez mangé, c'est une découverte de l'Inserm.
- Un constat qui fait froid dans le dos : quatre élèves sur 10 ont déjà joué à un jeu d'étouffement dans leur cour d'école.
- Des tatouages pour surveiller notre état santé viennent d'être mis au point par une start up américaine.

 
Une bactérie qui envoie le signal de la satiété vient d'être découverte.
Tous ceux qui ont déjà fait un régime le savent : il faut 20 minutes pour éprouver le sentiment de satiété quand on mange. Des hormones de l'intestin envoient un signal au cerveau pour lui dire : "c'est bon, j'ai eu mon compte"... Une équipe de l'Inserm vient de découvrir quelle bactérie envoie ce signal. Cette découverte ouvre des perspectives pour le traitement de l'obésité.

 
Près de 4 élèves sur 10 ont déjà joué à un jeu d'asphyxie dans leur école.
C'est une étude menée dans l'académie de Toulouse dans 25 écoles de la région. Vous avez tous entendu parler du "jeu du foulard", où l'enfant se fait étrangler avec une écharpe, ou bien le jeu à la tomate qui consiste à retenir sa respiration le plus longtemps possible. Cela reste une pratique répandue et préoccupante dans les cours de récréation. La plupart des enfants savent pourtant qu'ils peuvent en mourir.
Qu'il s'agisse de retenir sa respiration au maximum ou de s'étrangler avec une écharpe, près d’un élève sur deux a déjà joué à des jeux de non-oxygénation à l'école primaire. Sur plus de 1.000 élèves de CE1 et CE2, 40% qui ont répondu à des questionnaires, affirment avoir déjà joué à au moins un jeu d’étouffement, tandis que 13% d’entre eux s’y amuseraient chaque jour. Les garçons semblent être davantage touchés que les filles par ce phénomène. Selon l'Apeas (Association de parents d'enfants accidentés par strangulation), dix enfants meurent en moyenne chaque année du jeu du foulard et certains gardent des séquelles à vie notamment après un coma.

 
Des tatouages pour surveiller notre état santé viennent d'être mis au point.
C'est une innovation pensée par une start-up américaine qui s'appelle Chaotic Moon. Ils ont imaginé des tatouages temporaires, capables de collecter des données biométriques. Ce tatouage c'est le "Tech Tat" : ce sera sera un tatouage technologique qui pourra être utilisé dans un cadre médical pour surveiller notre état de santé, le dispositif enregistre de nombreuses données de notre corps. Le tatouage serait en mesure de calculer notre rythme cardiaque, notre pression sanguine ou encore notre température corporelle. Toutes ces informations seront ensuite transmises en temps réel sur notre smartphone grâce à une application mobile.
L'idée pour les concepteurs de ce tatouage médical c'est de remplacer la visite chez le médecin à chaque bobo. Concrètement, si l'on porte le tatouage pendant un an. Il enregistrerait tout ce qu’il nous arrive physiquement et si un problème survient, votre médecin vous contacte. Pour l'instant, la commercialisation pour le grand public n'est pas prévue.

 
Les enfants qui mangent des produits industriels le matin sont moins bons à l'école que leurs camarades.
Le petit déjeuner est le repas le plus important de la journée pour les écoliers, selon tous les nutritionnistes, sauf pour Jean-Michel Cohen. Le petit déjeuner serait très important pour leur santé mais également pour leurs résultats scolaires.
Des chercheurs anglais ont demandé à plus de 4.000 enfants âgés de 9 à 11 ans ce qu'ils mangeaient tous les matins avant de se rendre à l'école. Résultat : ceux qui prennent un petit déjeuner équilibré composé de produits laitiers, céréales, pain et fruits, obtiennent à l’école de meilleurs résultats que ceux qui absorbent dès le matin des produits industriels, comme des biscuits ou des brioches pré emballés.
Dans cette étude, un enfant sur cinq mange des produits industriels le matin. La cause de ces moins bons résultats serait le sucre qui donne de l'énergie, mais pas pour suffisamment longtemps, la concentration pouvant rapidement baisser une fois que l'effet s'est estompé.

 
La chanteuse Pink nouvelle ambassadrice de l'Unicef.
Elle a été nommée lundi et s'est engagée à lutter particulièrement contre la malnutrition. En juillet, Pink s'était rendue en Haïti où elle avait notamment visité un centre où sont traités des enfants souffrants de grave malnutrition.

 

LE CHIFFRE DU JOUR

4.3% de hausse sur les achats de livres pour enfants et adolescents par rapport à l'an dernier. C'est une bonne nouvelle car pour une fois, Internet, joue un rôle positif dans le goût de la lecture. Les ados sur les forums s 'échangent leurs avis sur leur dernière lecture,  et pour les plus jeunes on sait qu'il faut leur raconter des histoires le plus tôt possible. C'est même une recommandation de l'académie de pédiatrie américaine.