Trop de personnes ne mettent toujours pas leur ceinture de sécurité !

  • A
  • A
L'info santé du jour est une chronique de l'émission Allô Europe 1
Partagez sur :

Selon une étude de 40 millions d'automobilistes, 3,6% des automobilistes ne mettent pas systématiquement leur ceinture de sécurité en voiture jugeant qu'elle les empêcherait de s'extraire de leur véhicule en cas d'accident.

Ce chiffre pour commencer : 3,6% des automobilistes ne mettent toujours pas leurs ceintures de sécurité !

C’est ce que révèle une étude dévoilée ce matin par l’association 40 Millions d’automobilistes. Un sondage qui porte sur "l’accidentalité et les dispositifs de sécurité au volant".
35% des conducteurs sondés craignent que la ceinture de sécurité ne les empêche de s’extraire de leur véhicule en cas d’accident.
Toujours selon cette enquête, quatre automobilistes sur 10 ont déjà été témoins ou victimes d’un accident grave.
Vous êtes encore 3,6% à ne pas mettre systématiquement votre ceinture en voiture.

Dans le Var, des ados prennent soin des personnes âgées et handicapées.

Lorsqu’on est encore au collège, ou au lycée, deux mois de vacances, ça peut parfois paraître long. Il faut donc trouver de quoi s’occuper. A Sanary-sur-Mer dans le Var, la mairie a trouvé la solution pour les ados, en partenariat avec une association caritative, Sanary Solidarité.
Tous les matins, du lundi au vendredi, les jeunes sanariens peuvent participer bénévolement à des actions écocitoyennes. Une fois par semaine, le lundi matin, c’est balade sur la plage et baignade.
En remerciement, l’après-midi, les adolescents sont pris en charge par des animateurs pour faire du surf ou du paddle. Écoutez le reportage de Marine David pour Europe 1

Aux États-Unis, des robots remplaceront bientôt les chirurgiens.

La chirurgie robotique gagne du terrain. Elle permet en effet de réaliser des opérations de plus en plus précises et de plus en plus sures.
Aux États-Unis, d'ici cinq ans, une intervention chirurgicale sur trois y sera en effet réalisée par des robots selon l’agence Reuters.
Toutefois les robots ne seront pas totalement livrés à eux-mêmes, puisque les chirurgiens en chair et en os guideront depuis leur ordinateur les bras mécaniques équipés de scalpels. L’intérêt est surtout d’augmenter la précision des opérations, notamment pour les Mastectomies, les sutures de l'intestin et les opérations de la prostate.

Les femmes instruites boivent plus que les autres.

Plus une femme a été sur les bancs de l'école, plus elle a obtenu des diplômes supérieurs, plus elle affiche un risque élevé de boire de l'alcool tous les jours et en excès.
Les femmes qui ont fait des hautes études ont généralement des enfants plus tard, ce qui leur permet d'avoir des vies sociales plus actives où la consommation d'alcool est plus répandue. Elles sont également plus enclines à travailler dans des milieux majoritairement masculins où prévaut aussi une plus grande culture de consommation d'alcool.

Se laver le vagin serait dangereux pour la santé

C’est ce que montre une nouvelle étude. Considéré comme un acte d’hygiène, la douche vaginale pourrait en fait entraîner de graves problèmes. Cette toilette intime serait même une pratique à oublier. En effet, se nettoyer le vagin simplement avec de l’eau ou en ajoutant des produits spécifiques perturbe le fonctionnement de la flore vaginale. Résultats : les maladies prolifèrent et selon la bien-nommée revue Epidemiology, les substances contenues dans les produits pourraient également dérégler l’activité hormonale des femmes.
Enfin plus grave, selon les scientifiques américains, une toilette intime régulière multiplie par deux le risque de développer un cancer de l’ovaire.


On termine avec le chiffre du jour :

Il est formellement impossible d'avoir plus de cinq vrais amis. Comme le veut l’expression consacrée, ils se comptent en effet sur les doigts d’une main. Les chercheurs le rappellent, impossible d’aller au-delà de cinq, sans perdre en qualité.
De quoi faire un joli pied-de-nez à vos centaines d’amis sur Facebook !
Il y a les amis d’enfance, ceux du sport, ceux du travail mais qui sont les vrais ? D’après des chercheurs, 50% des gens se perçoivent mutuellement comme de vrais amis, nous dit le New York Times.
Pour faire court, parfois, certaines personnes qui sont pour nous des amis à la vie à la mort, s’en fichent un peu. Et à l’inverse, certains nous sont très attachés, alors que pour nous, il s’agit juste de simples connaissances.