Températures : la grippe se fait rare, les maladies ORL se multiplient

  • A
  • A
L'info santé du jour est une chronique de l'émission Allô Europe 1
Partagez sur :

Les températures clémentes de ce début d’hiver ont éloigné la grippe qui se propage lorsqu'il fait très froid alors que les maladies ORL, elles, se multiplient.

A la Une ce matin :
- La douceur des températures éloigne la grippe mais invite les maladies ORL
- Un médicament pour lutter contre le stress post-traumatique à l’étude
- La méthode kangourou réduirait le risque de mort subite chez le nourrisson prématuré  

Mais on commence avec les suites du suicide d’un cardiologue, à l’hôpital européen Georges Pompidou.

Il y a 10 jours, le Docteur Jean-louis megnien, cardiologue reconnu dans son domaine et père de cinq enfants, se jetait du 7ème étage de l’établissement hospitalier.
Aujourd’hui, la colère gronde dans les couloirs de l’établissement. Les collègues du Dr Megnien dénoncent un harcèlement moral, de nombreux règlements de compte et la pression constante au sein des lieux. Selon eux,  il y est question d’ "adhésion ou d’éjection !"
Les médecins qui critiquent la direction s'exposent à être punis par des restrictions de moyens (de secrétariat, de bureau...), des doublements de poste, des altercations et globalement un harcèlement moral. Punitions dont a fait les frais Jean-Louis Megnien jusqu'à son geste fatal.
Une enquête de police a été ouverte le 17 décembre. Trois procédures ont été engagées pour faire la lumière sur ce suicide.  
La famille envisage de porter plainte pour harcèlement moral.

Pour l’heure, la grippe se fait très rare.

Et c’est plutôt une bonne nouvelle, que l’on doit aux températures clémentes de ce début d’hiver.
La grippe se multiplie généralement lorsqu'il fait très froid car les températures basses diminuent les défenses immunitaires de notre organisme et laissent ainsi le virus s'infiltrer plus facilement.On ne gagne pas au change, cela dit, puisqu’avec ces belles températures, on observe la multiplication des maladies ORL, vous savez, les otites, les rhinopharyngite ou encore les bronchites…autant de réjouissances qui profitent de la douceur et de nos cous découverts.
Deux seuls mot d’ordre pour lutter contre ces troubles ORL : se laver les mains souvent et aérer votre logement régulièrement. 

Vers une pilule contre le stress traumatique ?

En cette fin d’année 2015, les essais cliniques prometteurs d’un médicament pour atténuer les souffrances psychiques des victimes d’agression ou d’attentat est plutôt une bonne nouvelle.
Passé le choc, on le sait, les séquelles d’un trauma peuvent paralyser la vie des victimes longtemps, jusqu’à les empêcher de sortir de chez elles.Des tests effectués dans un laboratoire de recherche à Toulouse sont donc encourageants autour du "Propranolol". C’est le nom de la molécule qui fait partie des anti-migraineux et anti-hyper-tenseurs vendus depuis longtemps, mais inaccessible sans suivi médical.
Comme il s’agit d’un bêta-bloquant avec certaines contre-indications, sa prescription ne peut être qu’encadrée.L’étude ne sera terminée que l’année prochaine, mais ce traitement s’avère plus prometteur que des antidépresseurs qui ne font qu’endormir le stress.L’idée est d’atténuer ce qu’on appelle "la vivacité émotionnelle", qui se manifeste par une marée de symptômes : des palpitations, des suées, des acouphènes, des troubles du sommeil, ou des phénomènes de phobie ou de dépression.
Mais on ne le dira jamais assez, le meilleur remède pour lutter contre le stress post-traumatique, c’est de libérer la parole notamment dans le premier mois suivant le trauma et donc d’être suivi par un professionnel (thérapeute, psychiatre…) de manière soutenue. 

On ne compte plus les bienfaits de la méthode Kangourou.

Vous savez, c’est cette technique du peau-à-peau entre le parent et le bébé, surtout s’il est prématuré et donc séparé trop tôt de sa mère. Une nouvelle étude américaine révèle que cet acte pourrait aussi limiter la mort subite du nourrisson pendant son premier mois de vie. Le peau-à-peau permettrait de réduire d’environ un tiers les risques de décès pendant le premier mois, mais aussi de réduire les risques d’infections bactériennes de 47% chez le bébé.
Autres bienfaits observés : la pratique améliorerait les capacités respiratoires avec une meilleure oxygénation du sang, la régulation de la température corporelle et la circonférence de la tête du bébé. 



Le chiffre du jour :

Plutôt qu’un chiffre, c’est un créneau horaire.
Donc, le créneau horaire du jour, c’est entre 6h et 8h du matin.
A cette heure-là, certains sont plutôt endormis quand d'autres sont déjà en train de faire du sport.Entre 6h et 8h du matin, c’est l’horaire idéal pour une séance de musculation et/ou jogging du jour.C’est exactement à ce moment-là que vous brûlerez un maximum de graisse. C'est donc l'idéal pour des horaires décalés.