Stop au sel !

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
L'info santé du jour est une chronique de l'émission Allô Europe 1
Partagez sur :

Deux poignées de chips et ça y est ! Vous avez atteint votre quota de sel pour la journée.

Attention, la consommation de sel alerte les cardiologues.

Pour rester en bonne santé on ne devrait pas consommer plus de 6 grammes de sel par jour, cependant les adultes dépassent régulièrement les 10 grammes : deux poignées de chips et la dose de six grammes est déjà atteinte. A longs termes ces comportement ont un impact sur la santé : trop de sel élève la pression artérielle, rend les artères plus rigides et augmente les risques d'infarctus ou d'AVC.

un nouveau patch mesure en temps réel notre exposition au soleil.

Quand faut-il se protéger ? Comment ? Ce patch développé par la Roche Posay et L'Oréal indique les consommateurs à adopter la bonne protection solaire. Installé sur le dos de votre main, il vous envoie des alertes en temps réel sur votre téléphone.

Contrairement aux idées reçues le beurre n'est pas responsable des accidents vasculaires.

Évidemment le beurre doit être consommé avec modération, mais l'analyse de neuf études menées dans quinze pays (640 000 personnes de 44 à 71 ans) montre que la consommation moyenne de beurre atteignait 3,2 portions par jour, mais 14 grammes (l'équivalent d'une cuillère à soupe) avait peu d'effet sur la santé. Le beurre serait même plus bénéfique que le sucre ou l'amidon.

La doyenne des Françaises est décédée.

Elle aurait eu 115 ans le 1er octobre, Eudoxie Baboul a eu une vie d'agricultrice et de couturière. Elle a travaillé sur l'exploitation familiale jusqu'à ses 75 ans, elle a eu deux filles aujourd'hui décédées, trois petits-fils, des arrières petits-enfants et même un arrière-arrière-petit-fils. Elle a vécu seule jusqu'à l'âge de 109 ans avant de s'installer chez l'un de ses petits-fils. La nouvelle doyenne a 113 ans et vit à Échirolles (Isère).

Le chiffre du jour : 30mn

Passer 30m chaque semaine dans la Nature suffirait à éloigner la déprime et les maladies cardiaques. Résultat d'une étude australienne publiée dans la revue Nature. 1538 Australiens âgés de 18 à 70 ans interrogés sur leurs habitudes hebdomadaires puis les chercheurs ont examiné à la loupe leur santé mentale et physique. Résultat : ceux qui prenaient le temps de se promener ou rêvasser dans les parcs et la Nature étaient en bien meilleure forme.