Retraités français : leur niveau de vie est l'un des meilleurs du monde

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
L'info santé du jour est une chronique de l'émission Allô Europe 1
Partagez sur :

Le niveau de vie des retraités français est l'un des meilleurs au monde mais malheureusement, selon le rapport annuel du Conseil d'orientation des retraites, ça ne devrait pas durer.

A la Une ce matin :
- Les retraités français ont un des meilleurs niveaux de vie au monde, supérieur à celui des actifs. Mais les choses devraient changer.
- Les parents ont un rôle déterminant dans la prise de drogue des jeunes adolescents. Leur capacité à construire une relation solide peut changer les choses.
- Le conseil de l'ordre donne aux médecins la marche à suivre en cas de patients radicalisés.

Les retraités français ont un des meilleurs niveaux de vie au monde supérieur à celui des actifs ! mais les choses devraient changer...

Les retraités français sont bien lotis comparés au sort des autres grands pays. Leur niveau de vie est l'un des meilleurs au monde mais malheureusement, selon le rapport annuel du Conseil d'orientation des retraites, ça ne devrait pas durer.

Le conseil de l'ordre des médecins publie une note en cas de patients radicalisés.

Le conseil National de l'Ordre des Médecins (CNOM), indique même recevoir de plus en plus d'appels de confrères inquiets des signes de radicalisation qu'ils constatent lors de consultations et ne savent pas comment gérer cette prise en charge. Pour y répondre le conseil de l'ordre a publié une note, une sorte de procédure pour aiguiller les médecins :
- une maman inquiète de voir son fils se radicaliser, un jeune qui depuis peu se laisse pousser la barbe et porte une djellaba, le médecin doit lui conseiller de se rapprocher du Centre National d'Assistance et de Prévention de la Radicalisation (CNAPR). Le numéro de téléphone vert pour le joindre est : 0 800 00 56 96.
- Dans le cas où le médecin constate un jeune se radicaliser, il ne doit pas le signaler. Les praticiens sont des confidents et le secret médical est absolu. Toutefois, devant certaines situations de radicalisation avérée de nature à faire craindre un comportement dangereux, les médecins peuvent légitimement estimer ne pas devoir garder pour eux ce qui leur a été confié, comme un appel au terrorisme par exemple.

Selon une étude américaine, les parents ouverts et respectueux envers leurs jeunes enfants auraient des adolescents moins tentés par l'usage des drogues.

Les chercheurs ont étudié le cas de 674 enfants de 10-11 ans puis de 13-14 ans, une période qui rime souvent avec les premières expérimentations d’alcool, de tabac et de drogues. Le résultat : il faut investir du temps particulièrement au milieu et à la fin de l'enfance, pour construire une relation solide avec l’enfant. A ce moment là, le risque d’expérimentation et de consommation de ces substances est lié à cette relation.
Les auteurs de ces travaux n'hésitent pas à évoquer comme essentiels quatre critères dans la relation parent ado : l’ouverture dans la relation, la communication, le respect et la compréhension. Ces données indiquent que les parents, s'ils le veulent, peuvent faire la différence et influer sur le comportement de leur enfant. Enfin, une autre étude, révèle qu'il est important que les deux parents partagent des croyances communes sur l'éducation.

Bodylove : une campagne pour aider les femmes à assumer leur corps

Une mannequin "grande taille" allemande a lancé un projet photographique pour revendiquer la beauté féminine dans toute sa diversité. Au départ, la campagne ne devait pas sortir d'Allemagne mais l'écho a été tellement fort que le projet a été partagé sur les réseaux sociaux et les médias même non germanophones. Le hastag #Bodylove a connu un succès immédiat. Sur l'affiche, vous pouvez voir des femmes les unes a coté des autres en sous vêtement noir, des femmes petites ou rondes ou minces ou blondes de tout âge, qui ne ressemblent pas à des top model mais plutôt à des femmes normales. Ce buzz montre que le standard des filles anorexiques est bel et bien dépassé et que le modèle standard c'est surtout de s'accepter tel que l'on est.


LE CHIFFRE DU JOUR : 30

Les produits light et les produits allégés sont 30% plus cher que les produits dits normaux et ils ne sont pas du tout la solution miracle pour garder son poids de forme. Une étude indique que les formules allégées inciteraient le consommateur à manger davantage. Ils sont moins riches donc le consommateur a un réflexe de surconsommation.