Nouvel an : un réveillon sous haute-sécurité

  • A
  • A
L'info santé du jour est une chronique de l'émission Allô Europe 1
Partagez sur :

Un mois et demi après les attentats parisiens, e dispositif de sécurité est renforcé en région parisienne autour du réveillon du nouvel an.

A la Une ce matin :
- Gare à la crise cardiaque du Nouvel An !
- Les suites dans l’enquête autour du suicide d’un cardiologue à l’Hôpital Pompidou.
- Les femmes, doublement attirées par les hommes avec chien

 
On commence par les préparatifs du réveillon ce soir, une soirée placée sous haute-sécurité.

Un mois et demi après les attentats parisiens, sans surprise, le dispositif de sécurité est renforcé en région parisienne avec 11.000 hommes contre 9.000 l'année dernière.
Beaucoup de policiers, de gendarmes, mais aussi une centaine d'agents de la RATP et de la SNCF pour sécuriser les transports.
Les services de secours sont aussi mobilisés comme les pompiers qui ne devraient pas chômer. Les interventions la nuit du 31 décembre sont malheureusement très nombreuses souvent en raison de l'alcool.
Stéphane Goubet, chef du centre de secours principal de Versailles, est au micro Europe1 de Marguerite Lefebvre.

 
Que se passe-t-il au sein de l'hôpital Pompidou à Paris ?

Le Parquet vient d'ouvrir une enquête préliminaire à la suite du suicide d'un cardiologue le 17 décembre. Jean Louis Megnin avait 54 ans; il était père de cinq enfants et ce jour là il s'est jeté par la fenêtre de l'établissement hospitalier.
Plusieurs de ses collègues avaient mis en garde la Direction sur le climat délétère qui règne au sein de l'hôpital.

 
Gare à la crise cardiaque du Nouvel An !

C’est une étude américaine qui le constate. La mortalité cardio-vasculaire fait un véritable bond à Noël et à la St-Sylvestre. En cause, le stress et les excès en tout genre.
Plusieurs hypothèses sont envisageables pour expliquer cette hausse de 33%.
Quant à l’alimentation, l’excès de sel peut augmenter la pression artérielle et l’insuffisance cardiaque, et par ce biais le risque de mort subite, mais pour l’alcool, le risque est plutôt de faire des arythmies auriculaires.
Une fois sur 2, les victimes d’arrêt cardiaque ont eu des signes avant-coureurs au cours des quatre semaines précédentes.
Sachant qu’il y a environ 50.000 arrêts cardiaques par an en France et que 5 à 7% seulement des victimes survivent, il serait pourtant utile de repérer les signaux d’alerte.
Parmi ceux qui ont eu des symptômes annonciateurs, une personne sur cinq a eu la présence d’esprit d’appeler le 911. Si vous avez une douleur typique dans le thorax, c’est-à-dire une sensation d’étau, voie d’autres symptômes, comme des sueurs, ou un malaise, surtout n’hésitez pas à appeler le 15, les médecins conseillent.

 
Les femmes seraient deux fois plus attirées par les hommes qui possèdent un chien.

Ceci est votre meilleur atout séduction messieurs. Une étude américaine le confirme : les hommes paraissent plus "sexys" aux yeux des femmes quand ils sont dotés d'un animal de compagnie.
Elles seraient aussi particulièrement attentives à la relation entretenue par le maître avec son chien.
L’attention masculine portée au chien pourrait être perçue comme un reflet de l'amour que l'homme peut porter à la femme. Autrement dit, si le propriétaire se comporte avec douceur et tendresse avec son animal, il y a de fortes chances qu'il ait le même comportement aimant avec sa partenaire.

 
Le chiffre du jour :

Si vous êtes un angoissé ou une grande anxieuse, réjouissez-vous car selon une étude française réalisée à l’institut Pierre et Marie Curie, vous réagirez plus vite en cas de menace.
Le chiffre du jour, c’est donc 200, comme 200 millisecondes, soit le temps de réaction face à un danger, uneréaction qui se passe dans une région différente du cerveau de personnes plus "décontractées".
Cette région du cerveau est liée à l’action, ce qui permet aux anxieux de s’adapter lorsqu’ils évoluent aux côtés de prédateurs, susceptibles d’attaquer, de mordre ou de piquer. La réaction rapide aidait à éviter le danger et à survivre.