Le phénomène Pokémon Go n’en finit plus de faire marcher les jeunes

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
L'info santé du jour est une chronique de l'émission Allô Europe 1
Partagez sur :

Une étude menée par la société Withings démontre que sur un échantillon de 60.000 utilisateurs, en une semaine, les 15-24 ans ont marché près de 1.000 pas de plus que l’an dernier.

On commence, ça devient quasiment quotidien, par faire un point sur le virus Zika.

Aux États-Unis, les autorités sanitaires ont lancé les essais sur l’homme d’un second vaccin contre Zika. Le vaccin exploratoire de l’Institut américain des allergies et maladies infectieuses sera administré à 80 volontaires en bonne santé âgés de 18 à 35 ans. Les chercheurs restent confiants car les résultats de l’expérimentation animale ont été très encourageants.

Pour ce qui est de la présence du virus sur le territoire américain, un quartier de Miami est toujours déconseillé aux femmes enceintes. On y redoute la propagation par les moustiques du virus du Zika, qui peut causer de graves malformations du fœtus.

Enfin, Jeux Olympiques obligent, le gouvernement français, de son côté, invitent les personnes qui vont se rendre à Rio à se protéger contre le virus. Il est conseillé aux femmes enceintes de reporter leur voyage dans les zones touchées par l’épidémie au Brésil.

Enquête ouverte à l’hôpital de Douai dans le Nord après la mort d'un nouveau né.

La maman laissée seule dans sa chambre a mis au monde une petite fille tombée sur le sol et décédée quelque temps plus tard. Les parents ont décidé de porter plainte estimant avoir été délaissés par le personnel médical.

Une décision du Conseil d’Etat hier, qui promet de faire grand bruit.

Et pour cause, puisqu’elle promet de relancer la polémique sur la procréation assistée. Une mère va être autorisée à rentrer en France avec son bébé né en Arménie au mois de juin d'une mère porteuse. Une décision prise au nom de l'intérêt supérieur de l'enfant. Il n’est pas garanti cependant que l’enfant puisse obtenir la nationalité française.

Le phénomène Pokémon Go n’en finit plus de faire marcher les jeunes.

Le jeu en réalité augmentée qu’on ne présente plus est devenu un véritable phénomène de société. Déjà 75 millions d’utilisateurs et de geeks à travers le monde ont découvert qu’ils pouvaient sortir de chez eux, rencontrer des gens en vrai et même faire du sport.

Une étude menée par la société Withings démontre que sur un échantillon de 60.000 utilisateurs, en une semaine, les 15-24 ans ont marché près de 1.000 pas de plus que l’an dernier. Les 25-34 ans, 342 pas de plus et les 35-50 ans, 233 pas supplémentaires.

On commence aussi à avoir les retours des premiers joueurs ayant réussi à capturer tous les Pokémon. Un Anglais raconte qu’il a d’ailleurs perdu cinq kilos.

Il faut dire que le jeu repose sur les déplacements des dresseurs car aucun Pokémon ne pointera le bout de son nez sur votre canapé. Pokémon Go reste donc est un bon moyen de faire un peu d'exercice en s'amusant. 

Des vacances pour les personnes âgées isolées.

Les petits frères des pauvres ont ouvert une maison de vacances à la Seyne-sur-mer. Cette semaine, c’est un groupe de septuagénaires Dijonnais qui découvrent ou redécouvrent les vacances au bord de l’eau.

Le reportage de Mélanie Nunes pour Europe 1 dans cette maison de Vacances de l’association Les Petits Frères des pauvres à la seyne-sur-Mer.

A quoi sert l’orgasme féminin ?

Selon des chercheurs américains, il aurait joué un rôle majeur dans le déclenchement de l’ovulation chez nos très lointains ancêtres. Mais cette fonction se serait perdue en route, avant de devenir une unique source de plaisir.

L’évolution de l’espèce a donc modifié ce rôle.

On le sait, depuis l’antiquité, l’orgasme féminin intrigue les spécialistes qui ont tenté, sans grand succès, d’expliquer sa fonction. Aristote notait que les femmes pouvaient concevoir sans rien ressentir. Chez les hommes, en revanche, l’orgasme est nécessaire pour l’éjaculation et le transfert de sperme.


On termine par le chiffre du jour

En Grande-Bretagne, les tests de dépistage du VIH ont fait un bond de 400% selon l’organisme Terrence Higgings Trust.

Derrière ce sursaut, il y a le dépistage médiatisé et diffusé sur Facebook du Prince Harry. La vidéo a été vue près de 2,5 millions de fois et depuis les demandes d’autotest n’en finissent plus d’affluer.