L'assurance maladie lance son appli mobile

  • A
  • A
L'info santé du jour est une chronique de l'émission Allô Europe 1
Partagez sur :

L'application de l'assurance maladie permet désormais de trouver un médecin adapté à ses besoins et prendre rendez-vous rapidement.

Au sommaire aujourd’hui :
- L’assurance-maladie qui lance son appli mobile,
- La sieste recommandé par les spécialistes, à tous les âges 
- Le chiffre du jour

On commence par la semaine européenne de la vaccination qui débute aujourd’hui.

Une initiative de l’Organisation mondiale de la santé qui cherche à attirer l’attention dans plus de 20 pays sur les bénéfices de la vaccination, quoique "ceux qui sont contre" en disent.
En France, la méfiance à l’égard des vaccins prend de plus en plus d’ampleur, accentuée par des épisodes de ruptures de stock.
La campagne 2016 s’échine donc à rappeler que le vaccin est un geste de prévention  qui va au-delà de soi-même car en se protégeant, on protège les autres.
L’institut de veille sanitaire rappelle la nécessité de ne pas enterrer trop vite des épidémies et de graves maladies dont on a oublié les dégâts.

L’assurance-maladie lance son appli mobile.

Vous cherchez un dentiste près de votre lieu de travail ? Un dermato en vacances près de la maison de vos grands-parents ? Ou encore un kiné qui reçoit après 19h ?
L’appli offre également la possibilité de géolocalisation, et permet de savoir si le praticien recherché est un homme ou une femme, s’il prend la carte vitale et dans quelle catégorie d’honoraires il exerce. On y trouve également tous les établissements de soin en France, hôpitaux publics ou privés mais aussi les cliniques.
A vos smartphones donc pour télécharger gratuitement sur l’App Store ou Google Play,  l’annuaire santé d’Améli.fr.

Un adulte sur cinq somnole en journée.

Vous avez déjà connu ça : vous rentrez de déjeuner, vos paupières sont lourdes, vous piquez du nez et tendez de vous planquer derrière votre ordinateur.
Pas de honte à avoir selon les spécialistes, la sieste est un besoin physiologique. La recommandation émane du très sérieux Think Tank "Terra Nova", qui élargit son champ de réflexion et s’intéresse donc à notre sommeil, la deuxième préoccupation santé des français, derrière l’alimentation.
Pas besoin de dormir des heures, une micro-sieste de 15 à 20 minutes suffirait. C'est une nécessité qui mériterait d’être reconnue par les entreprises.
Le docteur Giordannela est le co-auteur d’un rapport sur le sujet. Il est au micro de Jeanne Daudet pour Europe 1.


Le chiffre du jour

20% des adolescents qui souffrent d’acné ont des pensées suicidaires.

Une enquête de chercheurs britanniques en dermatologie tire la sonnette d’alarme quant aux conséquences  psychologiques de cette maladie "comme les autres", et non due à la saleté comme trop souvent entendu, sur les jeunes.
En moyenne, 80% des adolescents souffrent d’acné dont 15% sous une forme sévère. 20% des adolescents ont déjà mis fin à une relation amoureuse à cause de ce trouble dermatologique.
60 % des patients ont déjà subi des agressions verbales liées à l'aspect de leur peau et plus grave encore 20% des adolescents qui souffrent d’acné ont des pensées suicidaires.
Enfin dans 70% des cas, l’acné est vécu comme une "catastrophe".
Les médecins prônent le respect : "Nous devons aider ces personnes à surmonter ce trouble, au lieu de les dénigrer et les stigmatiser".