Peut-on avoir une cirrhose sans boire de l'alcool ?

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
L'info santé du jour est une chronique de l'émission Allô Europe 1
Partagez sur :

INQUIÉTUDES - Les spécialistes du foie s’inquiètent de la recrudescence de cirrhoses du foie pour des personnes qui… ne boivent pas. 

Jeudi, 250 hépatologues français, mais aussi américains, se réunissent à l'institut Pasteur pour alerter les pouvoirs publics sur une épidémie de cirrhoses dans les années à venir. Pire encore, ils prévoient des cancers du foie chez des patients qui ne boivent pas une goutte d'alcool ou très peu. En cause, une maladie peu connue mais très fréquente qui touche deux adultes sur dix, soit 10 à 15 millions de Français, le plus souvent sans le savoir. Son nom : la stéatohépatite.

Un foie trop gras. Pour résumer la stéatohépatite, c’est un foie trop gras. La graisse qui s'accumule dans votre foie provoque des lésions et des inflammations, comme le ferait l'alcool... Encore plus inquiétant, cette maladie est silencieuse. Pendant des années, elle se développe sans que le patient ne développe aucun symptôme. Il est donc souvent trop tard au moment du diagnostic.

Les boissons sucrées pointées du doigt. En raison de diagnostics souvent catastrophiques, les spécialistes insistent sur un dépistage plus précoce. Ce sont d'abord les personnes obèses ou diabétiques qui doivent être surveillées. Chez certains patients sans surpoids, une alimentation trop riche en graisses et en boissons sucrées peut se révéler désastreuse. "On a eu des exemples de patients qui ne buvaient pas une goutte d’alcool qui se sont retrouvés avec une cirrhose et un cancer du foie", assure Lawrence Serfaty, hépatologue à l'hôpital Saint-Antoine à Paris. "Il y a de fortes raisons de penser que la consommation excessive de sodas peut conduire à une maladie hépatique".

Des techniques de dépistage efficaces. Les spécialistes du foie détiennent les outils pour dépister plus tôt. L'échographie et certains tests sanguins permettent d'alerter avant que le foie ne soit trop abîmé. A ce stade, il est encore possible de faire machine arrière. Une bonne hygiène de vie, perdre du poids lorsqu'on est obèse, équilibrer son diabète ou faire du sport, fait régresser la maladie.