Antirides : une seconde peau de synthèse

  • A
  • A
L'info santé du jour est une chronique de l'émission Allô Europe 1
Partagez sur :

Un gel révolutionnaire permettrait à la fois de retendre la peau et de combattre les maladies qui l'assèchent.

A deux mois des vacances d’Été, certains veulent perdre un peu de poids, et désormais les régimes se sont transformés. 

Le marché des régimes qui représente plus d'1,5 milliard d'€ chaque année est en plein bouleversement. Ce qui marche en ce moment ce sont les régimes personnalisés grâce à une appli sur smart phone, facile à utiliser avec du bon sens.

Un produit américain pour offrir une deuxième peau et effacer les rides.

Mis au point par des universitaires de Boston, ce cosmétique tend temporairement la peau et permet d'éliminer les rides (Nature Materials). Cette découverte révolutionnaire est comparée à la découverte d'une seconde peau. Un polymère à base de silicone qui peut s'appliquer en une couche fine qui rend les propriétés de la peau élastique et jeune. Le produit fait effet jusqu'à 24h et ne semble avoir d'effets secondaires, et pourrait en plus s'avérer efficace contre le psoriasis et l’eczéma.

Vivre au bord de la mer réduirait le stress.

La vue sur la mer pourrait être un antidote naturel contre l'anxiété et la dépressionLes résidents qui vivent au bord de l'eau sont beaucoup moins stressés que d'autres, alors qu'il n'en va pas de même pour ceux qui bénéficient d'une vue sur un espace vert. La conclusion de l'étude préconise de créer des vues sur la mer depuis des hauts immeubles d'habitation dans les zones très peuplées, afin d'améliorer certains troubles de l'anxiété.

La rosacée pourrait être un signe de la maladie d'Alzheimer

C'est la conclusion de chercheurs au Danemark qui ont compilé les données de plus de 5 millions d'adultes. Parmi les participants, plus de 82 000 patients étaient atteints de rosacée. Les conclusions montrent qu'il existerait un lien entre rosacée et maladie d'Alzheimer. Les scientifiques ont découvert un risque accru de développer une démence de 7%, et ce chiffre augmenterait à 25% pour la maladie de Parkinson.

Pour les chercheurs se sont les femmes de plus de 60 ans qui sont les plus concernées.

Le chiffre du jour : 3000

Plus de 3000 couples sont en attente de gamètes. Les centres de PMA ont besoin de 900 donneuses et de 300 donneurs, et c'est pour cela que l'agence de bio-médecine lance une nouvelle campagne sur le don de spermatozoïdes et d’ovocytes.