Du chevalier errant dans les Côtes-d'Armor aux "nuits secrètes" d'Aulnoye-Aymeries : les choix de Lise Pressac

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Le journal de la culture est une chronique de l'émission Le club de l'été
Partagez sur :

Tous les jours, Lise Pressac passe en revue les événements, festivals ou marchés en région à ne pas rater.

Lise Pressac nous gratifie tous les matins d’un journal de la culture. Avec pleins de bonnes idées pour sortir. Lise, ce matin, on avec une performance artistique un peu spéciale.

Vous le croiserez peut-être sur les routes bretonnes. Et vous le reconnaîtrez facilement : il se promène à pied, en armure médiévale. Abraham Poincheval ne passe pas inaperçu le long des routes. Cet artiste performeur s’est lancé un pari sportif et artistique : parcourir forêts et champs, vêtu d’une armure lourde de près de 30 kilos, sous un soleil de plomb, tel un chevalier errant ayant perdu son cheval. Il n’est pas tout seul, il est accompagné du réalisateur Matthieu qui le suit à vélo. L’idée c’est de faire un film de ce périple durant lequel il fait beaucoup de rencontres.

Et c’est comme dans Pékin Express, ils cherchent chaque jour une bonne âme prête à les accueillir pour passer la nuit. Parti samedi du village de Lanrivain dans les Côtes-d'Armor, Abraham Poincheval compte arriver à Brest d'ici 10 à 15 jours. Lundi, il avait déjà parcouru 40 km, son périple en fera environ 120 au total. Depuis plusieurs années, l’artiste multiplie les expériences d'enfermement. Il a déjà passé une semaine dans une statue d'homme-lion, huit jours dans un trou sous une pierre d'une tonne, deux semaines à l'intérieur d'un ours naturalisé, une semaine sur une plateforme à 20 mètres au-dessus du sol, il a traversé les Alpes-de-Haute-Provence en poussant un cylindre de 70 kg. Il a même vécu à bord d'une bouteille géante de 6 mètres de long en remontant le Rhône.

Autre univers, hier a débuté l’opération "Partir en livre"

C’est la quatrième édition de cette grande fête dédiée au livre pour la jeunesse. Plus de 6.000 animations sont prévues partout en France jusqu’au 22 juillet. Il y aura par exemple des crieurs d’histoires sur la Grande plage de Saint-Jean-de-Luz dans les Pyrénées-Atlantiques. Ils proposeront des lectures d’albums aux enfants à partir de quatre ans. 600 bibliothèques hors les murs, 260 bibliothèques de plage, 35 camions de livres itinérants, des siestes littéraires, des ateliers d’écriture, des rencontres avec des auteurs. Tout est gratuit, tout le programme est à retrouver sur le site de "Partir en Livre".

Après la lecture un peu de musique.

Avec le "Cahors Blues Festival", qui comme son nom l’indique est un festival de blues qui se passe à Cahors. Créé en 1982, c’est l’un des festivals de blues français les plus anciens et les plus reconnus. De ses origines du Delta du Mississippi aux blues-rock en passant par la soul music, toutes les composantes du blues sont représentées. Au programme : Sanseverino, Steve Strongman, Eric Gales ou encore Bette Smith.

Le 17 juillet, Manu Lanvin et Paul Personne rendront un hommage à Martin Luther King, à l’occasion du 50ème anniversaire de sa mort. Des concerts payants mais aussi pas mal d’activités gratuites chaque jour à partir de 16h. Le Cahors Blues Festival c’est du 14 au 18 juillet.

Et enfin un autre festival dans les Hauts-de-France.

J’ai cherché à me rapprocher de la ville natale de notre invité. Rendez-vous à un peu plus d'une heure de Lens, à Aulnoye-Aymeries pour le festival "Les nuits secrètes". Les concerts secrets sont organisés dans des lieux atypiques comme des anciennes usines, des granges, des fermes des châteaux. Les artistes eux ne sont pas gardés secrets, il y aura notamment Juliette Armanet, Gaël Faye, Feu! Chatterton, Orelsan, Petit Biscuit, Eddy de Preto et Jain. Le festival "Les nuits secrètes" c’est à Aulnoye-Aymeries dans le département du Nord du 27 au 29 juillet.