Prix du baril : les producteurs américains de schiste impactés

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Le journal de l'éco est une chronique de l'émission Europe soir
Partagez sur :

Le baril à 30 dollars commence à poser des problèmes aux producteurs de schiste américains.

La Bourse

-0,00%, 4.357points.
 

Le fait du jour : le baril à 30 dollars commence à poser des problèmes aux producteurs de schiste américains

C’est le tout début de la lumière pour les producteurs traditionnels de l’OPEP. Le baril est si bas qu’il finit par couper les recettes des producteurs de gaz et de pétrole de schiste aux États-Unis et au Canada. Coup sur coup, trois grands foreurs américains ont annoncé une sévère réduction de leurs investissements et de leurs extractions. Par exemple, Continental Resources, basée à Oklahoma va couper ses investissements des deux tiers en 2016. Noble Energy de Houston de 50% et Hesse de New York de 40%. Tous ces investissements en moins, cela signifie que la production américaine de 2017 et après sera plus faible. Dès cette année, la production nord américaine de brut devait se réduire de 12% entre le pic d’avril 2015 et la fin de cette année.

De 12% seulement, c’est encore peu ?

C’est une rupture avec la forte croissance des années passées mais, vous avez raison, c’est très peu. Les Américains savent réduire le coûts de leurs puits de façon surprenante. En conséquence, en comptant que l’Iran revient sur le marché, l’offre mondiale reste excédentaire et le prix du brut devrait rester bas pendant les deux années qui viennent selon les experts. Mais quand même, à 30 dollars, même les Américains sont touchés. Ce qui laisse comprendre que le brut ne devrait pas encore descendre beaucoup, contrairement à certaines prévisions, il devrait se stabiliser au niveau actuel, qui est déjà tout bon pour les automobilistes.