Le grand direct de l’actu – Valls à l’Assemblée : « "Je ne veux ni de la peine de mort, ni de Guantanamo, ni de la vente des armes" – A-t-il raison ? - Et que pensez-vous de la proposition d’Eric Ciotti qui veut interner les présumés djihadistes avant qu’ils ne passent à l’action ?

  • A
  • A
Le grand direct de l'actu est une chronique de l'émission Le grand direct
Partagez sur :

Une heure consacrée à un sujet d’actualité qui fait le buzz. Des polémistes et un invité sont en plateau pour débattre de l’actualité du jour et réagir aux questions des auditeurs.

Le débat : Valls à l’Assemblée : « "Je ne veux ni de la peine de mort, ni de Guantanamo, ni de la vente des armes" – A-t-il raison ? - Et que pensez-vous de la proposition d’Eric Ciotti qui veut interner les présumés djihadistes avant qu’ils ne passent à l’action ?

« Je ne veux pas ni de la peine de mort, ni de Guantanamo, ni de la vente des armes. Le meilleur moyen de lutter contre le terrorisme, c’est la démocratie, c’est l’Etat de droit, c’est la détermination, c’est le sang-froid » a répondu Manuel Valls au député Eric Ciotti hier à l’Assemblée.

Eric Ciotti souhaite en effet "que tous ceux qui sont identifiés, qui présentent une menace terroriste, soient placés, soit en détention, soit en centre de rétention". L'auteur du double meurtre de Magnanville était fiché "S", une mesure que ne l'a pas empêché de passer à l'acte.

Par ailleurs, Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a dénoncé les "postures", "propos" et "affiches" qui mettent en cause les forces de l'ordre, après les incidents lors de la manifestation contre la loi travail, et au lendemain du meurtre d'un policier et de sa compagne dans une attaque jihadiste.

Pour en parler :

- Olivier DARTIGOLLES, porte-parole du PCF

- Laurent JACOBELLI, Secrétaire général adjoint de Debout la France