TMC : une chaîne en pleine transformation

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Le fait médias du jour est une chronique de l'émission Le grand direct des médias
Partagez sur :

Afin de séduire plus de téléspectateurs, la chaîne du groupe TF1 a décidé d'opérer de gros changements dans sa programmation.

La chaîne de la TNT du groupe TF1 a annoncé mardi une vague de changements avec notamment un nouvel habillage, de nouveaux programmes et l’arrivée de Yann Barthès.

Un nouvel habillage. En cette rentrée, on risque bien de ne pas reconnaître TMC. D'abord visuellement. La chaîne change tout, ou presque. Elle veut désormais  renvoyer une image plus jeune, plus moderne, plus haut de gamme. Cela passe par un habillage totalement revisité, des bandes-annonces plus rythmées, plus punchy, un logo plus épuré, où les lettre T, M et C se détachent sobrement. L’objectif est clair, TMC doit parler un peu moins aux "ménagères de moins de 50 ans" et un peu plus aux "CSP+".

Une nouvelle programmation cinéma et séries. Cette mue passe également par une grille des programmes différente. Fini les rediffusions d'Hercule Poirot et terminé les tunnels de la série Alerte Cobra. Mardi, la chaîne a amorcé un virage dans sa programmation cinéma, une politique de blockbusters, adossée à TF1, la maison mère. Cette stratégie est également valable pour les séries. Ainsi, on retrouvera sur TMC l'intégrale de Mentalist ou encore Walking Dead.

Ce virage est surtout incarné par l’arrivée de Yann Barthès. L'animateur débarquera le 12 septembre, à 19h10, avec sa nouvelle émission, Quotidien. Un magazine d’actu caustique où on retrouvera la fine équipe de Yann Barthès : Martin Weill, Hugo Clément ou encore le duo Eric et Quentin.

Une nouvelle grille à 80 millions d'euros. Derrière cette stratégie, deux hommes sont à la manœuvre : Ara Aprikian et Xavier Gandon. Le premier est directeur général adjoint des contenus du groupe TF1 et le second est directeur des antennes. Ces deux-là se connaissent puisqu'ils ont été les grands artisans de la réussite de D8 ces dernières années. À présent, ils sont sur TF1 et cherche à concurrencer leur ancienne maison.

Depuis 2014, D8 caracole en tête des chaînes de la TNT. L'ambition de TMC est d'inverser la tendance avec cette nouvelle stratégie. Un virage qui a un coût : ce matin, Le Figaro croit savoir que le budget de TMC consacré aux programmes sera en hausse de 25% pour cette nouvelle saison, à près de 80 millions d’euros.