TF1 : Arthur pour concurrencer le succès d'Hanouna

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Le fait médias du jour est une chronique de l'émission Le grand direct des médias
Partagez sur :

Arthur préparerait dans le plus grand secret une nouvelle émission sur TF1 pour concurrencer Cyril Hanouna sur D8.

Le fait média du jour, c’est ce projet d’émission qu’Arthur prépare pour TF1. La Une voudrait concurrencer Touche pas à mon poste sur le créneau de l’access prime time et aurait confié cette mission à l’animateur producteur de Vendredi tout est permis.

Ce matin, que sait-on de ce projet d’Arthur ?

Selon les informations de Télé Star qui révélait cette indiscrétion hier matin, il s’agit d’un talk-show de divertissement, à la croisée des chemins entre Vendredi tout est permis et Touche pas à mon poste.
Ce projet pourrait arriver à l’antenne au mois de juin, pendant l’Euro de football, et aurait pour objectif très clair de marcher sur les plates-bandes de Cyril Hanouna et de Touche pas à mon poste, en quotidienne en access prime-time.
Cette émission dont on ignore encore le nom, serait animée mais aussi produite par Arthur, qui se verrait bien en chef d’équipe, entouré d’une bande de chroniqueurs. Plusieurs noms circulent comme Christophe Beaugrand, Valérie Damidot et Sandrine Quétier qui pourraient en faire partie. Télé Star ajoutait deux noms, ceux d’Ariane Brodier et de l’humoriste Jarry.
Une liste qui s’allongeait encore hier soir dans Touche pas à mon poste, Matthieu Delormeau évoquait quant à lui Bruno Guillon, Florian Gazan, Arnaud Tsamère, Leïla de Secret Story ou encore Florent Peyre.

Pourtant, hier, Arthur a tenu à démentir ces informations :

Avec un message posté sur son compte Twitter à l'adresse de Télé Star et Jean-Marc Morandini, un message plutôt expéditif : "Portenawak l’info du jour !"
Alors si vous ne parlez pas comme Arthur, "portenawak" en verlan, ça veut dire "N’importe quoi !" Une manière de balayer d’un revers de main ces fuites.
Ce démenti, il faut quand même le relativiser. On peut penser qu’il concerne seulement les informations sur la programmation de ce projet et sur son arrivée en quotidienne.

En effet, à l’heure où nous parlons, TF1 a seulement signé pour six émissions qui seront diffusées en seconde partie de soirée au mois de juin. Un test grandeur nature, pour rôder la machine, pour voir si la mayonnaise prend dans l’équipe de chroniqueurs et pour voir surtout si le public est au rendez-vous.
C’est seulement en cas de succès que TF1 pourrait alors décider de passer à un autre dispositif de programmation et donc se tourner vers une émission quotidienne, pour l’access prime-time, qui débarquerait à la rentrée prochaine.

Pourquoi TF1, qui rassemble 4 millions de téléspectateurs avec Money Drop veut s’attaquer à Hanouna qui n’en réunit que 1,7 million ?

Tout simplement parce qu’il y a différentes manières de mesurer l’audience. Bien sûr, en nombre de téléspectateurs, TF1 est leader avec sa "case jeu", occupée par Money Drop. Elle est devant N’oubliez pas les paroles sur France 2, devant le 19/20 de France 3. Sur ce critère, elle distance aussi  considérablement D8 et Touche pas à mon poste et rassemble plus du double de téléspectateurs.

Sauf que voilà, ces résultats, finalement, ils n’intéressent pas grand monde. Non, le chiffre qui est scruté par les analystes au sein des chaînes, celui qui fait office de référence, c’est la part d’audience réalisée auprès d’une cible en particulier, la cible préférée des annonceurs, la fameuse "responsable des achats" que l’on appelait auparavant la "ménagère de moins de 50 ans".
Quand on se penche sur ce chiffre, le classement des chaînes sur l’access prime time change considérablement. TF1 n’est plus ce leader confortable, mais se fait tailler des croupières par D8.
Au mois de février, TPMP a réalisé 13.9 % d’audience sur les ménagères, quand Money Drop est à 15,2 % seulement. C’est trop proche pour TF1 qui veut faire mieux avec ce projet.

Un projet qui ressemble à un premier effet de l'arrivée d'Ara Aprikian à TF1, qui vient d’être nommé en tant que Directeur général adjoint aux contenus sur la Une. Coïncidence, Ara Aprikian occupait le même poste sur D8, la chaîne de Cyril Hanouna et de Touche pas à mon poste.