Quand Eric et Ramzy se moquent de la ville de Saint-Nazaire

  • A
  • A
Le fait médias du jour est une chronique de l'émission Le grand direct des médias
Partagez sur :

Les comédiens et humoristes Eric et Ramzy s'en sont pris à la ville de Saint-Nazaire hier soir dans Le Petit Journal ce qui a provoqué une véritable polémique sur les réseaux sociaux.

Le fait média du jour, c’est ces déclarations d’Eric et Ramzy qui provoquent la colère des habitants de Saint-Nazaire. Hier soir, les deux comédiens ont tenu des propos à l’encontre de la ville qui ont été très mal perçus.

Des propos tenus sur le plateau du Petit Journal de Canal+.

Hier soir, Yann Barthes recevait le duo comique sur son plateau. Eric et Ramzy sont actuellement en tournée, ils font la promotion de La Tour 2 contrôle infernale, leur prochain film qui sortira en salles dans une dizaine de jours.
Les équipes du Petit Journal ont suivi les deux humoristes à Poitiers à la rencontre de leurs nombreux fans. Au retour plateau, Yann Barthes leur demande si ce marathon promotionnel de plus d’une centaine d’avant-premières, à travers toute la France, n’est pas trop éprouvant.
Eric et Ramzy ont alors évoqué la ville de Saint-Nazaire en y allant un peu fort : "Une ville dégueulasse", "une ville sinistrée".
Ces déclarations des deux comiques ne sont pas du goût de tout le monde. Elles ne plaisent pas franchement aux 68.513 Nazairiens en particulier (selon le recensement de 2013).

Des Nazairiens qui se mobilisent sur les réseaux sociaux depuis hier soir.
On a vu l’apparition d’un hashtag "je suis Saint Nazaire" tandis que d'’autres internautes postaient des photos pour prouver que : non, leur ville n’est pas une commune déprimante.
Le compte Twitter officiel de la ville s’y met aussi : il partage des messages publiés par certains ses habitants qui invitent par exemple Eric et Ramzy à rester un peu plus d’une heure la prochaine fois qu’ils seront de passage dans les parages.
Même s’il ne faut pas sous-estimer la portée comique de ces déclarations, même si Yann Barthes tente d’ailleurs de les modérer, on sent bien ce matin qu’il y a quand même une légère crispation du côté de Saint-Nazaire.

Cette situation rappelle quelques précédents :

Souvenez-vous, nous sommes en décembre 2013, Jean-Pierre Foucault est invité par Thierry Ardisson sur le plateau de Salut les Terriens. L’animateur vient parler de l’élection de Miss France qui cette année-là se déroule à Dijon.
Cette petite phrase, là aussi prononcée sur le ton de la blague potache, n’avait pas beaucoup plu. C’est peu dire que d’assurer que la moutarde était montée au nez des Dijonnais.
A tel point que Jean-Pierre Foucault avait dû se fendre d’excuses publiques le soir de l’élection de Miss France devant une salle qui l’accueillait sous les sifflets.

Plus récemment, au mois de mai l’année dernière, Catherine Deneuve avait sévèrement taclé Dunkerque cette fois, où elle avait tourné le film La tête haute. Dans un entretien au magazine Elle, l’actrice racontait la "tristesse" de Dunkerque, affirmant que les seules choses qui marchaient vraiment là-bas, c’était "les cigarettes et l’alcool".
Un mépris qui avait provoqué la colère des Dunkerquois. Catherine Deneuve avait dû se justifier concédant que ses propos avaient été un peu raccourcis dans l’interview, qu’ils étaient sans doute un peu "trop sec".

Ce matin, on attend donc qu’Eric et Ramzy se fassent pardonner auprès des habitants de Saint-Nazaire surtout s’ils ne veulent pas que leur prochain tour dans la région soit infernal !