Procès annulé de Bill Cosby : le jury n'arrive pas à se mettre d'accord

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Le fait médias du jour est une chronique de l'émission Le grand direct des médias
Partagez sur :

Le procès de Bill Cosby a été annulé faute d'unanimité du jury mais le comédien n'en a pas fini avec la justice pour autant.

On se penche sur le procès de Bill Cosby qui se déroulait la semaine dernière en Pennsylvanie. Le comédien américain âgé de 79 ans comparaissait pour agressions sexuelles et il est sorti libre du tribunal.

Les faits reprochés à Bill Cosby remontent à 2004. Andrea Constand est alors âgée de 30 ans. Selon son témoignage, elle a été victime d’attouchements et de rapports sexuels non consentis, alors qu’elle se trouvait dans une situation de vulnérabilité, sous l’emprise d’un puissant sédatif.

Mais voilà, Bill Cosby est sorti libre de son procès. Le témoignage de la victime présumée n’a pas convaincu le jury populaire. Il a conduit à ce qu’on appelle un cas de "mistrial", à une annulation du procès. En clair, les 12 jurés ne sont pas parvenus à rendre un verdict unanime, ce qu’impose la loi américaine. Après 50 heures de délibération, ils n'ont pas réussi à définir une ligne commune sur la culpabilité présumée de l'acteur. Cette situation de "blocage" a permis à Bill Cosby de quitter le tribunal libre, alors qu’il encourait jusqu'à 30 ans de prison.

Ce procès, il faisait figure de véritable symbole pour de nombreuses victimes présumées. Le comédien est accusé d’abus sexuels par une soixantaine de femmes, qui décrivent pour beaucoup un mode opératoire similaire. Ce procès était un espoir pour la reconnaissance de leur traumatisme. Les faits pour lesquels Bill Cosby étaient poursuivis la semaine dernière sont les seuls à ne pas être frappés du sceau de la prescription. Cette décision, elle sonne comme un camouflet pour le ministère public. Et comme une souffrance de plus pour ces victimes présumées.

Mais Bill Cosby n’en a pas terminé pour autant avec la justice.

Non, il faut bien comprendre que ce blocage n’est que "temporaire". Cette "impasse judiciaire" ne marque pas l’arrêt des poursuites contre le comédien, il n’est pas innocenté dans cette affaire.

Il s’agit seulement d’un coup d’arrêt. Le procureur du comté de Montgomery, qui instruit contre Bill Cosby, a d’ores et déjà réclamé la tenue d’un deuxième procès.

Bill Cosby, âgé aujourd'hui de 79 ans, reste donc inculpé et reste toujours en liberté sous caution.

Aux États-Unis, "l’affaire Cosby" suscite une grande émotion. C’est la chronique d’une lente descente aux enfers, pour une star déchue.

Le comédien, qui fêtera ses 80 ans dans quelques jours à la mi-juillet, était une véritable icône. Un acteur connu dans le monde entier pour son rôle de bon père de famille dans la série qui portait son nom Le Cosby Show dans les années 1980.

Un afro-américain qui incarnait la figure patriarcale idéale. Dans une Amérique dans laquelle résonnait encore la lutte pour les droits civiques. Bill Cosby jouissait de cette image, il incarnait cet homme respectable, accessible, souriant et ouvert d’esprit.

Mais depuis 2015, les choses ont changé. Les témoignages accablants se sont multipliés contre lui. Des révélations à répétition désastreuses pour celui qui était un exemple et qui est aujourd’hui un vieil homme rattrapé par son passé.