Point sur le mercato de LCI

  • A
  • A
Le fait médias du jour est une chronique de l'émission Le grand direct des médias
Partagez sur :

Caroline Bonacossa vous dit tout sur les nouvelles personnalités qui vont arriver sur la chaîne d'information.

Pas une semaine sans que l’on apprenne qu’un nouveau visage est supposé rejoindre LCI à la rentrée. La chaîne est désormais en clair depuis plus d’un an sort le grand jeu cette année? 

Vous avez raison, Guillaume. Alors qu’elle réunit moins d’1 % de l’audience, la chaîne info fait beaucoup parler d’elle dans ce mercato. Mais on a appris hier qu’il faudra attendre le 30 août à 12h30 pour qu’une conférence de presse dévoile au grand jour toutes ses nouveautés de la rentrée. Selon nos informations, il y aura un nouvel habillage, de nouveaux plateaux et surtout  une grille profondément remaniée que les téléspectateurs auront pu voir depuis deux jours à l’antenne.

Pourquoi ne pas communiquer avant?

Thierry Thuillier, le patron de LCI a le goût de l’information, le sens du public et même du service public. Mais pas celui de la communication. 

D’où vient-il?

Du service public justement dont il est parti en 2015, alors qu’il était directeur de l’info et de France 2. 

Il y était arrivé en 1994, après quatre ans passés comme journaliste au service étranger de TF1. 

Thierry Thuillier a fait sa carrière en parallèle de celle de David Pujadas. Les deux hommes sont très liés et indissociables professionnellement. Ils devraient être à nouveau réunis. David Pujadas est présent pour remplacer Yves Calvi dans 24H en questions à la rentrée.

Le départ d’Yves Calvi pour Canal + et C8 a-t-il fragilisé LCI?

Forcément. Sur une chaîne qui réunit 50.000 personnes par quart d’heure, se priver de l’homme qui en rassemble 250.000 chaque soir, c’est carrément plomber ses statistiques. 

Exit Yves Calvi donc. Place probablement à David Pujadas. Et qui d’autres?

Procédons au fil de la journée. Thierry Thuillier a débauché de BFMTV Pascale de La Tour du Pin. La matinale que la jeune femme faisait avec Christophe Delay était la 2e audience, derrière Télématin, toute chaine confondues. Christophe Beaugrand et Adrien Borne y participeront. Prise doublement stratégique pour Thierry Thuillier : il fragilise sa rivale et se renforce. 

Ensuite, qui sera à l’antenne?

Christophe Moulin, Laetitia Krupa et toute l’équipe de la médiasphère qui prendra l’antenne avant 9H jusqu’à 10h. C’est l’un des formats qui perdure car c’est aussi l’un des plus regardé, avec en moyenne 2, 3% de PDA contre 0,7 pour la chaine. Natacha Polony viendra débattre de ses coups de cœur et coups de gueule du moment dans un face à face avec une autre personnalité non dévoilée.

Et à 10h?

Place à Julien Arnaud, votre invité d’hier et à Roselyne Bachelot. Là, on a l’impression que LCI rompt avec ses promesses de chaine de magazine pour loucher sur RMC où Roselyne Bachelot était cette année.

Quoi d’autres?

Bénédicte Le Chatelier assurera le fil rouge de l’info le week end et garde le 24h en questions du samedi.Le Live Politique à 18h avec Christophe Jakubyszyn et Bénédicte Le Chatelier

Avec cette grille fortifiée, quel est l’objectif de LCI?

S’imposer comme la seconde chaîne info de France. Selon les derniers chiffres de juin de médiamétrie, BFMTV culmine à 3%, suivie par LCI à 0,7 et CNews à 0,6. L’audience de la chaîne info n’est pas encore mesurée. LCI veut atteindre le 1% en 2018.

Cette progression semble lente?

Une chaîne d’info se construit pas à pas, BFMTV en est l’exemple.Et au contraire, LCI progresse plus vite qu’elle ne l’imaginait. Elle s’était fixée à 0,5% à la fin du 1er semestre. Elle a dépassé son objectif.

De là son allant pour la rentrée?

Un élan qui s’appuie sur la confiance qui s’est au sein des équipes et entre les patrons. 

Après quelques mois d’observations, Thierry Thuilier a gagné la confiance de Gilles Pélisson, n°1 du groupe. Ils ont la même vision stratégique sur le développement de la chaine et des moyens à mettre en œuvre. Une stratégie par étape, qui réserve aussi une 2e rentrée en janvier.

Les équipes ont d’ailleurs été heureuse de voir à quel point ces deux-là s’entendent bien lors d’un pot de fin de saison donné il y a quelques jours. 

Et sur qui Thierry Thuillier peut-il s’appuyer?

Il est déjà solidement épaulé par Eric Monnier, l’ancien directeur de la rédaction de France 2 qu’il a côtoyé pendant 5 ans. Il va être boosté par l’arrivée de David Pujadas, qui est un peu la rolls des journalistes française. 

On parle de l’arrivée de Fabien Namias, ex directeur de l’info et directeur général de Europe 1

Lui aussi ex-France 2 dans un poste de management. C’est un peu la reconstitution d’une ligue dissoute. Celle qui a mené France 2 au sommet en matière d’info, réduisant comme jamais l’écart avec TF1. La Une est bien placée pour évaluer leurs compétences et savoir qu’il vaut mieux les avoir avec soi.