Obama : bilan médiatique d'un président omniprésent

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Le fait médias du jour est une chronique de l'émission Le grand direct des médias
Partagez sur :

Barack Obama célèbre son départ de la Maison-Blanche ce soir. L'occasion de revenir sur les apparitions télévisées du président le plus décontracté de l'histoire.

Ce matin, on revient sur le bilan médiatique de Barack Obama. Une présidence ponctuée de grands coups médiatiques. Pendant 8 ans, le 44ème président des États-Unis s’est efforcé de présenter un visage neuf de la politique. Et les Américains n’oublieront pas certaines de ses interventions dans les médias plutôt atypiques.

Outre sa participation aux émissions conventionnelles, on l’a vu régulièrement dans les late-shows, ces programmes du soir au ton beaucoup plus détendu. Il s’est rendu sur les plateaux de Stephen Colbert sur CBS, chez l’humoriste Jimmy Kimmel sur ABC, ou encore chez Jimmy Fallon sur NBC. Il  a aussi accepté les invitations d’Ellen DeGeneres ou d’Oprah Winfrey. Des émissions très populaires, pour toucher le plus grand nombre, pour aller chercher les Américains là où ils sont. Quitte parfois à prendre tout le monde à contre-pied. Comme en décembre 2015, lorsqu’il part se promener en Alaska, au côté de l’aventurier Bear Grylls, où on l’a vu manger du poisson cru, à mains nues. Du jamais vu à la télévision américaine !

Une communication "décontractée", dans un style qui ressemble plus à celui d’un artiste en promo qu’à celui d’un politique aux affaires. Mais avec toujours le même objectif : profiter de l’audience pour aborder des sujets concernants, pas seulement pour créer le buzz. En Alaska, avec Bear Grylls, par exemple, Barack Obama ne voulait pas simplement prendre l’air, mais voulait surtout sensibiliser les Américains aux enjeux du réchauffement climatique.

Dans cette stratégie, Barack Obama a pu s’appuyer sur une alliée particulièrement engagée, son épouse bien sûr, Michelle. Notamment pour promouvoir un programme contre l’obésité infantile lancé en 2013, on l'a vu se déhancher sur de nombreux plateaux, chez Ellen DeGeneres et chez Jimmy Fallon. Elle aussi a participé à des émissions où on n’attendait pas une première dame. Elle a même joué son propre rôle dans la série NCIS, dans un épisode qui sera diffusé le 27 janvier prochain sur M6.

Évidemment, outre-Atlantique, certains observateurs ont forcément trouvé à redire à cette omniprésence médiatique. Mais à l’heure de quitter la Maison-Blanche, on pourra dire que cette présidence aura transformé la communication politique.

Ce soir, une grande fête est organisée à la Maison Blanche pour célébrer le départ du couple Obama.

Oui, ce soir, c'est pot de départ. Et j’aime autant vous dire qu’il y aura du beau linge : et au premier rang, évidemment, on retrouvera Beyoncé. La chanteuse a accompagné la présidence Obama pendant ces 8 années. En 2009 déjà, elle avait chanté pour l’investiture du président. Même chose, 4 ans plus tard, pour la réélection de Barack Obama, la chanteuse avait chanté l’hymne américain.

Sur la liste des invités ce soir, le Washington Post évoque d’autres noms : on parle des comédiens Bradley Cooper et Samuel L. Jackson, de la productrice et animatrice de télévision Oprah Winfrey, des chanteurs Jay-Z, Stevie Wonder ou Usher. Un casting 5 étoiles qui devrait faire un envieux : le successeur de Barack Obama, Donald Trump qui semble avoir les plus grandes difficultés pour attirer près de lui les célébrités. La cérémonie d’investiture se déroulera dans 15 jours. Et les stars ne se bousculent pas au portillon pour poser sur la photo officielle.