"Mot de passe" sur France 2... ça ne passe pas une année de plus

  • A
  • A
Le fait médias du jour est une chronique de l'émission Le grand direct des médias
Partagez sur :

Le jeu d'access de France 2 "Passe décisive" ne sera pas reconduit, témoin d'une politique plus globale lancée par Delphine Ernotte.

Le fait média du jour, c’est France 2 qui décide d’arrêter "Mot de passe". C’est une information exclusive que nous vous révélons ce matin : le jeu d’access prime time du samedi ne reviendra pas la saison prochaine.

Une décision qui a été communiquée hier aux équipes de production de l’émission.

Selon nos informations, cette décision a été signifiée hier à la société Fremant le Media par France 2. Même si pour l’heure, ni la chaine ni la production de confirme officiellement cette information. "Mot de passe", ce jeu où les candidats devaient deviner des mots par association d’idée était à l’antenne depuis janvier 2009.

Ce matin, Jean-Marc, vous avez joint Patrick Sabatier. L’animateur a confirmé cette information, il indique que c’est bel et bien le choix de la chaîne. Il se déclare "triste pour les 2 millions de téléspectateurs qui suivaient le jeu", mais il respecte cette décision.  On peut donc en conclure qu’il ne devrait pas monter au créneau pour tenter de sauver "Mot de passe". Contrairement à Julien Lepers au moment de son éviction de Questions pour un champion, il ne fera pas la tournée des plateaux télé et des studios radios pour se plaindre de son sort. 

Concernant son avenir personnel sur la chaîne ou ailleurs, Patrick Sabatier reste très flou. Il indique qu’il veut se consacrer à d’autres projets et qu’il en parlera en temps voulu, dans les prochaines semaines.

Pourquoi France 2 décide-t-elle de stopper "Mot de passe" ? 

Ce n’est pas une histoire d’audience. Le jeu animé par Patrick Sabatier était plutôt performant sur cette case de l’access prime time du samedi. On a sorti la calculette. Depuis janvier, les deux numéros diffusés réalisaient des scores très honorables. Le premier à 18h45 réunissait en moyenne 1 million et demi de téléspectateurs, pour 10,2 % de part d’audience. Le deuxième à 19h15 faisait mieux, avec 2 millions 200 mille fidèles en moyenne pour 13% du public... 

Le week-end dernier, le jeu de Patrick Sabatier permettait même à France 2 de se hisser au 2e rang des chaînes les plus regardées derrière TF1.

La justification, elle est à donc à chercher ailleurs, sur le contenu, sur le fond. Selon vos informations, Jean-Marc, France 2 a expliqué aux équipes qui produisent "Mot de passe" que cette décision de suspendre le jeu allait dans le sens de sa politique actuelle..."la politique du grand chamboulement", je cite : "elle veut "mettre de nouveaux programmes à l’antenne" mais aussi de "nouveaux visages".

Vous vous souvenez des propos de Delphine Ernotte, sur l’antenne d’Europe 1, en septembre dernier. Quelques jours après sa prise de fonction à la tête du groupe France Télévisions, elle faisait ce constat sans appel : "la télévision d’aujourd’hui est une télévision d’hommes blancs de plus de 50 ans et il va falloir que ça change". Ce matin, ce message, on comprend un peu mieux à qui il s’adressait...

Le nettoyage se poursuit à France 2 ?

Le grand ménage de printemps a commencé très tôt cette saison et la liste commence à être longue : c’est d’abord les après-midis de la chaîne qui ont subi les foudres de la nouvelle direction de la chaîne, avec les arrêts de "toute une histoire" de Sophie Davant et de "Comment ça va bien ?", la quotidienne de Stéphane Bern.  Le secteur de l’info aussi est soumis à cette grande réorganisation des grilles, avec l’arrêt de "Des paroles et des actes", mais avec aussi Françoise Joly et Guilaine Chenu débarquées du magazine "Envoyé Spécial", confié à Elise Lucet à la rentrée prochaine. 

Citons aussi l’émission hebdomadaire "Folie passagère" de Frédéric Lopez qui s’arrêtera à la fin de la saison faute de n’avoir jamais trouvé son public. Ce matin, l’arrêt de "Mot de passe" semble être la conséquence d’une politique de renouvellement et de rajeunissement de l’antenne voulue par la direction de la chaîne. 

Au mois de janvier, le magazine Télé Star publiait un sondage sur ces stars du petit écran que les téléspectateurs voudraient voir partir à la retraite. Les résultats étaient sans appel pour certains animateurs. Pour ceux qui officient sur France 2, le premier, c’était Michel Drucker qui verra son hebdomadaire "Vivement dimanche" supprimée à la fin de la saison. Le deuxième, c’était Patrick Sabatier qui perd aujourd’hui son jeu du samedi. Dans ce sondage, le troisième animateur de France 2, c’était William Leymergie…  L’avenir nous dira si l’animateur de "Télématin" a du soucis à se faire…